[Sondage] La charte, toujours pas une priorité des Québécois

par Premium content image
Où les dépenses de santé sont-elles les plus élevées ?

L’amélioration du réseau de la santé demeure la priorité des Québécois. (Photo : iStockphoto)

On a beau en avoir parlé sur toutes les tribunes, avoir débattu ad nauseam de son bien-fondé et de son utilité, la Charte des valeurs proposée par le gouvernement Marois n’est pas pour autant une priorité pour les électeurs québécois.

Un nouveau sondage CROP-L’actualité démontre que l’adoption de cette charte se classe au 10e rang des sujets incontournables aux yeux de la population. À peine 13 % des 1 000 répondants ont placé le projet péquiste parmi leurs trois priorités.

La diminution du temps d’attente aux urgences, la création d’emplois, la réduction des taxes et des impôts, la lutte contre la corruption et la lutte contre la pauvreté composent le palmarès des cinq priorités majeures des Québécois.

Au début du mois d’août dernier, un sondage Léger-L’actualité sur les priorités de la rentrée politique avait également révélé que la Charte n’arrivait pas en tête de liste, déclassée par les questions économiques. À ce moment, 7 % des Québécois la considéraient comme l’un des trois sujets prioritaires auxquels les politiciens devraient s’attaquer. La situation a donc peu bougé malgré le battage politique et médiatique.

Cette fois, avec une campagne électorale imminente au moment de sonder l’opinion des Québécois, nous avons ajouté plus de sujets dans la liste des choix, avec plus de précision, question de bien mesurer ce dont les citoyens auraient voulu entendre parler advenant des élections cet automne. Les résultats sont publiés dans notre numéro actuellement en kiosque.

Les voici:

graph_alec

9 commentaires à propos de “[Sondage] La charte, toujours pas une priorité des Québécois

  1. Mes trois (3) principales cibles seraient :.
    1- La lutte contre la corruption = la pression exercée continuera à faire baisser les coûts des travaux et rendra le magouillage plus gênant.
    2- L’abolition des Commissions Scolaires = Élimination d’un niveau de bureaucratie totalement inutile
    3- Le remboursement de la dette. = récupération graduelle des sommes destinées au paiement des intérêts pour réaffectation à d’autres postes.

    Pour un politicien, ce ne sont pas de belles annonces à faire. Pour le contribuable ce sera le signe que le futur peut s’améliorer tout en lui laissant un plus d’argent dans les poches et une assiette de services améliorés car mieux financés.

  2. Je ne suis pas excessivement étonné de relever que ce sondage établit que la majorité des répondants et probablement une majorité de la population classent en priorité notre bonne santé, tant d’un point de vu physiologique que financier. Rien ne dit d’ailleurs que l’une et l’autre ne soient pas liées.

    Après tout, quand on a un peu plus d’argent à dépenser, on peut faire plus attention à son alimentation, dépenser un peu plus pour des soins de santé, d’esthétique ou de beauté qui font du bien, consacrer aussi un peu d’argent pour de l’exercice ou tout simplement pour jouir d’un bol d’air dans la nature.

    Ce que montre de la même façon ce sondage, c’est que quoique l’on dise et quoique l’on fasse, au fil du temps et au fil des ans, bien qu’on nous encens sur le fait (présupposé) que nous soyons une des sociétés parmi les plus privilégiées du monde. La réalité est qu’il reste encore une part assez considérable de notre population qui n’est pas si avantagée que cela.

    Puisqu’il est implicitement question de politique ici, j’inviterai nos politiciens à poser plus de gestes et d’actes qui font du bien, lorsque ceux-ci peuvent être appréciés à leur juste valeur par tout un chacun. Ce qui serait toute proportion gardée plus enivrant que d’alimenter des débats de société qui consistent à accroitre la dépendance du citoyen par rapport à l’État ou qui finissent par écœurer les entrepreneurs de tous bords, tous côtés, présents ou à venir qui souhaitent partager de véritables valeurs humaines qui usuellement ont pour effet de faire du bien lorsqu’on peut les consommer sans modération.

    Quoiqu’il en soit, peut-être est-il vrai que les desseins supérieurs de la nation commandent d’adopter des chartes comme autant de préludes à la venue prochaine et quasi messianique de la souveraineté. En cela, les seuls initiés peuvent comprendre ça. — Pas la base populaire, cela me semble évident :-)

  3. (1)

    Apres le sondage sur le monde qui veulent pas d’election …

    Alec Castonguay ride again …

    Anyway un autre texte qui n’a pour but que s’en prendre au PQ, a la charte ….

    Ya tu un concours avec Jerome Lussier sur le texte qui est le plus manipulateur ?

    —-

    (2)

    Comme si ce type de sondage simplement et puis du reste meme la maniere dont les enonces sont formules.

    On mentionne pas simplement la santé … on va dans le detail avec premiere ligne, urgence etc … alors que d’autre sont vagues ….

    relation Quebec-Ottawa ….

    —-

    (3)

    Et puis du reste ca prouve quoi au final …

    Changement climatique 9% ….

    l’encadrement medical a mourir a pourtant seulement 10% …. ca veux tu dire qu’on devait pas reflechir a cet enjeu ?

    La reforme du mode de scrutin 2% ….

    l’accessibilite au etudes superieur 2% …

    —-

    (4)

    Et puis un exemple …

    l’enseignement superieur 14% vs 15% pour l’abolition des commission scolaires …

    Ca montre les limites de ce type de sondage … limite auquels vous etes conscient mais comme le texte sert a manipuler.

  4. Pendant dix ans, les libéraux ont habitué le peuple québécois a baisser l’échine et ne rien dire qui pourrait offenser tawa, c’est sûr que l’éveil de conscience se fait lentement–mais sûrement.
    C’est pour cette raison que je dis et répète à madame marois et monsieur Drainville: Il ne faut pas lâcher, la Charte des valeurs québécoises est profondément nécessaire et doit être adoptée.

  5. Bonjour,

    Certainement que cette pseudo Charte des Valeurs à la québécoise est toute tricotée sur mesure afin d’exciter par électoralisme la frange des plus Purs et des plus Durs, soit les Caribous qui aiment bien y aller « par le pif » en se suivant à la queue leu leu. Tout en « flairant l’air du temps », les grands bonzes du Parti Québécois espèrent en énergisants les Caribous que ceux ci avec leurs gros sabots donnent un effet d’entrainement au reste des péquistes qui au lieu de cogiter comme ils font en tournant en rond et en s’égarant dans toutes les directions comme font les Mous. Ainsi, les Mous qui forment la très grande partie du Parti Québécois sous Notre Dame en Béton risquent d’être émoustillés par ces bruits de gros sabots, eux qui sont surtout friands d’un bon show de boucane comme seul le Fondateur savait faire dans de célèbres boucans qui « artroussaient les péquistes de terre » .

    En conclusion, comme vient de me dire un vieux péquiste fatigué, les nationalistes sont maintenant devenus craintifs et tout à frais frileux en ayant trop de fois « artroussés de terre pour absolument rien pantoute » disait ce fier défenseur de la langue de Molière. Ce qui semble significatif dans ce sondage sur les priorités des québécois , c’est bel et bien que l’appui à cette foutue Charte recueille 13 % tandis que ceux qui espèrent la pseudo souveraineté assosciative dans la semaine des quatre jeudis sont de l’ordre de 11 %…… Et ce qui se conçoit bien « s’énonce clairement » mais chez nos nationalistes dont une forte proportion souffrent d’analphabétisme, les mots pour le dire viennent très difficilement….. Au plaisir, John Bull.

    • « c’est bel et bien que l’appui à cette foutue Charte recueille 13 % »

      C’est pas ca que le sondage dit … il me semble que les sondages portant sur le projet donne quelque chose de l’ordre de 50%.

      C’est aussi innocent que si vous diriez que la population appuie la luttes au changement climatique a 9%.

      Et meme la … est-ce que c’est 40% des gens seulement qui appuie la reduction du temps d’attente aux urgences.

      « nationalistes dont une forte proportion souffrent d’analphabétisme, les mots pour le dire viennent très difficilement »

      Je pense que vous devriez vous faire soigner …

    • À John Bull,

      « Et ce qui se conçoit bien « s’énonce clairement » mais chez nos nationalistes dont une forte proportion souffrent d’analphabétisme, les mots pour le dire viennent très difficilement…..  »

      Vous venez de nous décrire les fédéralistes inconditionnels qui sont nombreux, les dretteux, la droite petite Québécoise, ou simplement la droite qui est est moins cultivée et surtout moins instruite et c’est un fait contrairement à vos divagations. Sans efforts, vous trouverez sur les internets la preuve de ce fait.

      Je vous souhaite une bonne journée!

      Au déplaisir,

      Youlle

  6. La charte pas encore une priorité pour les Québécois et ce même après 6 mois de gros battage publicitaire de la part des péquistes?

    Preuve par quatre que les Québécois sont beaucoup plus intelligents que les péquistes.

    • « La charte pas encore une priorité pour les Québécois et ce même après 6 mois de gros battage publicitaire de la part des péquistes? »

      6 mois ?

      Ca va faire la fabulation ….

      Et puis si ca fait si longtemps que ca que le sujet est discute pourquoi Fatima a pas eu l’occasion de parler ? au fait je suis inquiet on devrait mettre sa face sur une pinte de lait …

      Pourquoi le PLQ a pas deposer son propre projet de loi si ca fait si longtemps qu’on en discute ?

      Au fait avez vous une explication pourquoi le PLQ avait pas fait adopter son projet de loi 94 ? Ils etaient majoritaire ….

      Pensez vous que les remarques du barreau du quebec et de la commission des droits de la personne au sujet du projet de loi 94 et du fait que meme des balises comme le visage decouvert, securite et de communication posaient probleme ….

      Le reel c’est que les liberaux ont decouvert que la charte canadienne permet de rien faire meme pas leur projet de loi 94 qui defoncait des portes ouvertes … et qu’on a saute sur l’opposition du PQ pour faire mourir le projet.

      Le reel c’est ca …

      Et sur le fond on peut remarquer de multiples nominations du PLQ au sein du conseil du statut de la femme. On peut se demander si on avait pas pense pacter le conseil en vue d’une reponse a Bouchard-Taylor …

      Anyway … on 5 cent …

      Mais au fait puisqu’on debat depuis si longtemps pourquoi le PLQ a pas fait connaitre son projet 94 2.0 ?

      Au fait pensez vous que les liberaux adopterait leur projet de loi advenant qu’il gagnerait une election ou on projete de le faire mourir lui aussi car dans le fond on prefere rien faire ?