Liberticide

par

Le gouvernement Charest est entré dans l’histoire. Par la pire porte possible.

Le projet de loi spéciale déposé ce jeudi est proprement liberticide.

Voyons l’article 29 :

Voilà où nous en sommes. Même une omission est désormais passible d’amende.

Cette loi, inédite, interdit aux associations étudiantes qui, légitimement, votent une grève, d’agir de quelque façon que ce soit pour faire appliquer leurs décisions majoritaires.

Cette loi interdit à un professeur de juger qu’il n’est pas en situation suffisamment sereine pour donner son cours.

Cette loi interdit à une direction d’établissement de juger que la situation n’est pas suffisamment sereine pour permettre les cours.

Dans tous les cas, les étudiants, professeurs, directeurs d’établissements qui n’obtempèrent pas feront face à des amendes, individuelles et collectives, considérables.

Ce qui signifie que les associations d’établissements et les syndicats de professeurs, de chargés de cours ou de personnel de soutien n’auront pas le droit, sous peine d’amende, d’omettre d’encourager leurs membres et les étudiants de se soumettre à la loi. Big Brother gouverne désormais le Québec.

Le droit de manifester est par cette loi soumis à l’autorité policière, qui aura le droit d’en changer le lieu ou l’itinéraire.Vladimir Poutine n’aurait pas fait mieux.

On reste pantois devant l’enthousiasme liberticide de cette loi. Plus qu’un texte inacceptable, et très certainement contraire à la Charte québécoise des droits et libertés et aux accords internationaux auxquels est soumis le Québec, ce projet est d’une gaucherie politique suprême. Il annule, d’un trait, le gain que le gouvernement aurait pu encaisser avec sa proposition de pause estivale.

Que les membres du gouvernement Charest ne le sachent pas en dit long sur la dérive répressive qui les a gagnés ces dernières semaines et qui les a fait quitter le monde de la raison.

(Lire aussi la réaction du Barreau du Québec, aussi sévère que la mienne.)

221 commentaires à propos de “Liberticide

  1. Ce qui est bien en démocracie c’est qu’une loi totalement folle peu être défait après une élection et que si elle est trop folle on peut la contester en cours.

  2. Qu’en sera-til d’une mère qui omettra de dire à sa fille de se marcher sur le coeur (et sur le sien aussi) et de ne pas respecter le choix démocratique de son assemblée étudiante. Sera-t-elle criminelle, de souteenir son enfant moralement? J’en tremble de colère, d’impuissance et de peine en vous écrivant. Ma fille m’a appelé de matin en larmes devant l’attitude du gouvernement hier. Je ne lui ai pas encore parlé ce soir! Malgré tous ces rassemblements, un fort sentiment de solitude et d’abandon pèse sur nous.
    Il ne faut pas sous estimer le traumatisme que cause le fait de ne pas être entendu. Bien plus grand que causé par toute la peinture lancée et les vitres brisées. On ne nous entend pas!

  3. Le gouvernement libéral vient d’obtenir son diplôme avec mention de l’École de gestion de crise Robert-Bourassa.

  4. Triste journée pour le Québec que ce 17 avril 2012 signé John James Facho Charest.
    Bien sûr, il est tellement déconnecté de la réalité qu’il s’imagine que ça passera… Là, il se trompe royalement. Il vient de signer son arrêt de mort. Le peuple québécois ne veut pas ça. Le peuple québécois n’est tout simplement pas ça. Ou je ne serai plus de ce peuple.

  5. Le PLQ gagnera les prochaines élections en cassant du sucre sur les étudiants. Les sondages démontrent que sa cote de popularité grimpe auprès de la majorité silencieuse.

    Il réussira le tour de force de faire oublier sa corruption endémique.

    Faudrait-il faire une révolution pour se débarrasser de ce gouvernement ?

  6. Je rêve certainement, mais ce serait un superbe coup de théâtre que suffisamment de députés libéraux qui voient la stupidité de cette refusent de se lever pour appuyer cette loi. Laissant Charest prendre tout le blâme de cette loi liberticide.

    Car, qu’on le veuille ou non, tous ceux qui auront appuyés cette loi seront dans le livre noir d’histoire du Québec. Ils suffit qu’ils ne se lèvent pas en chambre pour garder leur image pour les générations futures.

    Mais je rêve, M. le PM doit les tenir par les burnes avec des histoires plus ou moins propres. Tous pris dans le même bateau, condamnés à être vus pour des siècles comme les bourreaux de la liberté. Être élu sous la banière libérale n’est pas un cadeau aujourd’hui…

  7. Mais M. Lisée, pour la première fois de mon existence je suis inquiet et préoccupé.

    Le gouvernement, et même les représentants des associations étudiantes, ont mal jaugé la détermination des étudiants indignés lors de la signature de la fameuse entente du 5 mai et le ressac qu’elle a subit.

    Avec le libellé de la Loi spéciale présentée ce soir, il est évident que cette loi a été commandée au rédacteurs législatifs des ministères de longue date et que le gouvernement, dans un calcul bassement politique, n’a qu’attendu longuement le moment opportun avant de la déposer.

    J’ai lu sur les manifestations lors des conscriptions. Je n’ai pas vraiment connu la crise d’octobre. Je me souviens de celle d’Oka, et là, la crainte que la situation dégénère m’envahi et je n’ai aucune indication dans quelle direction cette crise se dirigera…

    Jusqu’au rejet généralisé de l’entente de principe, je doutais de la tenacité du mouvement étudiant, depuis ce temps je doute de sa limite.

    J’ai lu la proposition amendée déposée par la FECQ hier matin. Le gouvernement aurait pu se servir de cette main tendue, sans perdre la face, afin de reprendre des négociations serrées avec les associations étudiantes. Mais au contraire, il a choisi la confrontation, la coercition et la répression. Il a choisi d’alimenter la grogne, nourrir la colère et d’envenimer le conflit.

    Le plus sage dans tout ça, c’est le plus jeune de la gang…

  8. Article 9 est bien pire. La loi peut être changée à tout moment.

  9. Je n’ai pas de mots pour décrire cette loi spéciale du gouvernement libéral.

    Ce soir, j’ai mal à mon Québec.

    Demain, je serai aux côtés de mes concitoyens dans les rues pour manifester!

    Ces gens ne méritent plus de gouverner!

  10. De manière générale je suis d’accord avec la loi 78, en particulier en ce qui concerne l’encadrement des manifestations.

    Mais je dois vous accorder que l’omission, c’est fort un peu…Ils auraient pu laisser faire ce bout-là et s’en tenir à l’encouragement ou aux mots d’ordre.

    Reste à voir dans les faits jusqu’à quel point des actes d’omission seraient véritablement poursuivis.

  11. Dans la catégorie « limitation des libertés », je pense que vous devriez également vous penchez sur l’article 16.

    Pour une manifestation de plus de 10 personnes, les corps policiers devront êtres avertis 8h d’avance (plus droit de faire une manif spontané), devront avoir en main le trajet et pourront ordonner une modification dans ledit trajet. Suis-je suis à trouver qu’il est beaucoup trop arbitraire de permettre au policier de refuser/accepter les trajets des manifestations?

  12. Si le mouvement étudiant n’avait pas pactisé avec la violence des mouvements anarcho-communistes on en serait pas là.

    Le vrai mouvement liberticide vient des associations étudiantes qui ont interdit à des gens d’aller à leurs cours.

  13. J’en suis « pantoite »!

  14. Joignez vous à nous dans la rue monsieur Lisée. Je crois que nous en sommes à un point où il est un de voir pour chaque citoyen de s’insurger qu’il soit pour ou contre la hausse.

  15. Loi anti-CLASSE!

  16. Tiens, ça me rappelle l’article 58.12 du code criminel soviétique:

    Tout silence sur des crimes contre-révolutionnaires projetés ou réalisés. Six mois ou moins.

    Avec les commentaires de Jean Charest sur les jobs dans le nord, pourquoi par construire quelques camps de travail pour notre jeunesse criminelle…

  17. « Plus qu’un texte inacceptable, et très certainement contraire à la Charte québécoise des droits et libertés et aux accords internationaux auxquels est soumis le Québec.. »

    Justement, est-il « permis » de déposer un tel projet de loi s’il contrevient de manière aussi flagrante à la Charte et aux accords internationaux ?

    Ces derniers ne sont-ils que des bouts de papier pour faire joli, ou ont-ils un pouvoir quelconque, y a-t-il des conséquences autres que morales à les violer ?

    En 2005 le gouvernement Charest a déposé une loi semblable (loi 43) enlevant le droit de grève de la fonction publique. L’ONU avait alors donné raison aux syndicats en 2007 (http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2007/03/29/003-loi43_bit.shtml), mais il semblerait que le seul pouvoir que qui que ce soit ait envers de telles mesures soit de ‘condamner’…

    On comprend la perte de confiance des gens envers nos institutions ‘démocratiques’, quand on ne sait plus comment faire respecter notre liberté…

  18. Si quelqu’un twitte qu’il y a une manif à tel endroit, sans vérifier qu’elle a bien été annoncée par la police, devient-il passible d’amende ? Et si un citoyen crée un événement spontané sur Facebook, et que plus de 9 personnes s’inscrivent !? J’espère avoir mal compris!

  19. Vous parlez des articles 29, 16 et 17, mais vous ne mentionnez pas l’article 9 du projet de loi, qui dans les faits accorde à l’exécutif (la ministre) tous les pouvoirs de modifier toutes les lois. Toutes les lois? Y compris la Charte? On vient d’abolir la séparation des pouvoirs.

    Comme le dit à l’instant Mme Marois, cette loi est odieuse, ignoble et représente un dangeureux glissement vers l’autoritarisme. Il s’agit d’une loi scélérate

  20. Si on est un peu chanceux avec cette loi-matraque, le PLQ se sera discrédité au Québec comme le Scandale des commandites aura sonné le glas du PLC pour longtemps.

    Je me demande si Robert Bourassa serait fier de son parti ce soir…

  21. Qu’est ce que ca donne de s’impliquer dans un parti politique au Québec… si les gens qui manifeste contre le gouvernement ou contre une opinion du gouvernement se font arrêter par la police… C’est pense comme Jean Charest ou va en prison… Malade!!! Je suis vraiment sous le choc…Des manifestations contre Vladimir Poutine avaient rassemblé jusqu’à 100 000 personnes à Moscou (16 mai)… Combien contre Jean Charest????

  22. 3. Toute personne est titulaire des libertés fondamentales telles la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté d’opinion, la liberté d’expression, la liberté de réunion pacifique et la liberté d’association.

    10. Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap. Il y a discrimination lorsqu’une telle distinction, exclusion ou préférence a pour effet de détruire ou de compromettre ce droit.

    13. Nul ne peut, dans un acte juridique, stipuler une clause comportant discrimination. Une telle clause est sans effet.

    C’est une discrimination politique claire et nette, mais quels sont nos moyens légaux lorsque le gouvernement libéral manipule les lois à sa convenance ?

  23. Excellente analyse! Quelle indécence de Jean Charest de refuser de rencontrer les étudiants . Dommage qu’il n’ait jamais eu cette rigueur avec ses amis de la construction.

  24. Entièrement d’accord avec vous! Ce gouvernement est tout simplement répugnant.

  25. J’espère que plus personne ne doute de l’importance de conserver le droit de porter un masque.

    En même temps, je me demande bien ce que ça change, maintenant…

  26. Charest fait tout pour envenimer la situation, c’est comme s’il faisait exprès.

  27. J’ai mal au coeur et peur pour mon avenir et celui de notre Belle Province.

  28. Ceux qui seraient tentés d’applaudir le gouvernement libéral devraient y réfléchir à deux fois. Aujourd’hui, ce sont les étudiants. Demain, ce sera le tour de qui?

  29. Cette article en combinaison avec les pouvoirs d »renseignement » de la ministre à l’article 33 ouvre la porte à une véritable chasse aux sorcières.

    Est-ce qu’un prof de science po qui enseigne les tactiques des mouvemenst sociaux pourrait être condamner, après que son établissement ait transmis son plan de cours à la ministre?

    Le père de famille qui encourage sa fille de 18 ans à participer à la vie de son asso de Cégep devra vendre sa maison pour payer des amendes trop salée…

    Du maccarthysme de bas étage.

  30. Ça n’a pas d’égal

  31. En réponse à David :
    Il s’agit malheureusement d’un raisonnement fallacieux. Une mauvaise action ne peut être excusée sur la simple base qu’elle est elle-même en réaction à une autre mauvaise action. Cet article vous éclairera sur votre faute logique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Deux_faux_font_un_vrai

    Que les assos soient liberticides ou pas n’a rien à voir avec le présent texte. Il convient de distinguer les deux. Il est puéril de vouloir établir qui est la liberticide le plus  »vrai », vous en conviendrez.

  32. @david

    Moi, être insignifiant dans la vie, c’est comme ça que j’aimerais être.

    J’ai vraiment lu anarcho- communiste?

  33. Excellente mise en perspective. Après Bourassa, j’espère que vous nous écrirez un Petit manipulateur, Petit menteur, Petit arrogant. Bien des qualificatifs conviendraient à Charest.

  34. C’est quand même drôle @David, tu défends la turpitude par la turpitude. Ça s’appelle un sophisme de la double faute. Ce n’est pas parce que dans ton hypothèse délirante les « anarcho-communistes » usent de violence liberticide que le gouvernement est autorisé à user de violence liberticide :)

    Lâche Québécor et notre Eric « MacCarthy » Duhaime national et sers-toi de ta tête plus longtemps qu’un commentaire de Denis Lévesque et considère l’esprit de la loi! On peut se rendre coupable d’un crime pour n’avoir rien fait… c’est quand même extraordinaire! Ou alors, ça implique qu’on pourrait poursuivre un professeur qui expliquerait la fonction de la désobéissance civile qui est parfois nécessaire (j’ai encore quelques heures avant d’être en effraction).

  35. Tu peux être archi-contre le mouvement étudiant, contre ce qu’ils revendiquent ou ce qu’ils font. Toutefois t’as l’obligation morale d’être contre cette loi qui nous fait régresser tellement! Avec une loi comme celle ci, les femmes n’auraient jamais pu se rassembles et revendiquer le droit de vote, ni l’accès à l’éducation universitaire, ni à aucune égalité. La ségrégation serait partout, les patrons feraient ce qu’ils veulent de leurs employées, etc. Cette loi va à l’encontre des droits d’association, de la liberté d’expression, et de la charte des droits et libertés. C’est insensé!

  36. Bombardons la police de milliers de manifestations de 11 personnes!

  37. Tout le monde qui parle d’anarchie, de communiste .. Es-ce que vouloir un gouvernement qui prends soin de son peuple = COMMUNISTE?? Voyons.. renseignez vous ailleur que dans la presse et le journal de montreal et les médias de masse.. Il est temps que le monde voit la réalité en face… et non, par le filtre des medias de masse qui sont totalement de droite et ne parlerons jamais de la corruption ou des erreurs de leur gouvernement, ou n’agirons meme pas quand c’est temps pour aider le peuple.. Je comprends pas ca donne quoi d’avoir un gouvernement si c’est pour le laisser offrir nos ressources pour des peanuts aux plus offrant et rendre esclave nos enfants pour qu’il fournisse pour le reste de la population.. les jeunes vont jamais accepter ce sort et je les comprends, c’est la responsabilité des plus vieux a réparé le systeme parceque c’est eux qui vont en payer le prix si le systeme pete a cause d’un overuse du systeme de santé… la seule facon pour le peuple québecois de s’en sortir c’est d’avoir un gouvernement a la hauteur qui va graduellement mais surement nous offrir un plan et une solution a un futur TRES TRES précaire avec le controle présent des MASTER en place….

    Cette loi vas avant tout leur permettre de s’assurer de la vente de nos ressources!!! Avez vous oublier que le gouvernement est corrompu?

    Amir khadir et Aussant rock et moi j’ai confiance en eux.. il sont la pour le peuple et son transparant.. Pauline marois aussi.. j’aime le tournant qu’a pris le Parti Quebecois meme si j’espere que si il vont au pouvoir il vont tout faire pour enlever la corruption et nationalisé tout nos ressources… surtout une etude ouverte de nos richesses avant de les vendre et regarder les impacts sur notre territoire.
    Peace out.. :)

  38. Quelqu’un peut me dire si, advenant que les associations étudiantes contestent cette loi en justice, elle deviendrait automatiquement inopérante jusqu’à la décision des tribunaux ou si la loi reste en vigueur malgré tout jusqu’à ce que les tribunaux la rendent inopérante et non avenue? Je souhaite qu’il en soit de même sinon j’ai peur que la paix sociale soit perturbée fortement et que cette loi fasse naitre des groupes de contestations clandestins, ce qui serait beaucoup plus dangereux que ce que nous avons connus ces derniers mois avec les manifestations étudiantes.

  39. notre seul solutions: vraiement faire un boycott!
    creer nos propres ecole, notre propres monnaies, etc…

    un exemple venant de hollywood (le filme Accepted): http://www.youtube.com/watch?v=41C-VouZ7NY

    Partager l’idee, un boycott general de la population contre un systeme pourri de l’interieur!

  40. mettre le blame de la violence sur les etudiants est absurde, quand on regarde les nouvelles, on voit des vieux des jeunes et meme des parents qui protegent leur enfant se faire taper dessus a coup de matraque… c est quoi ca si c est pas de la violence ? aretez de vous pretendre virtueux en imputant toute cette violence sur le mouvement etudiant. Et des casseurs ? Ils existait ben avant les manifs etudiantes !!! ptite lecon d histoire :
    Lundi 21 avril 2008 vers 22h00, le club de hockey le Canadien de Montréal remporte la première ronde des séries éliminatoires contre les Bruins de Boston. Durant la nuit de lundi à mardi, les partisans du Canadien de Montréal célébreront la victoire de leur équipe dans les rues du centre-ville de Montréal. Toutefois, dans les alentours de 23h, plusieurs individus s’adonneront à des actes de vandalisme (dont plusieurs incendies) et de pillage sur les voitures des policiers et certains commerces

    voici le liens pour que vous puissiez juger par vous-meme que c est pas nouveau au centre-ville de Montreal et que les casseurs ne sont pas un phenomenne nouveau qui sont apparu avec l arrivee des manifestation etudiante
    http://www.youtube.com/watch?v=fi7u3hI50kk

  41. @ Bibi
    Effectivement, bonne observation, mais il convient de mentionner que dans la LIP, c’est spécifiquement en regard de cas de fraude, ce qui est accepté par tous depuis longtemps. Ici, on est ailleurs…

  42. Très touchant, cette ôde à la liberté venant d’un ancien marxiste-léniniste que l’on voyait jusqu’à tout récemment prôner l’abolition du droit d’être élu et du droit de vote à une partie de la population.

    Tout à fait touchant !

  43. J’en reviens pas, nos libertariens qui ne trouvent rien de mieux à dire que « si le mouvement étudiant n’avait pas pactisé avec la violence des mouvements anarcho-communistes on en serait pas là.»

    Tous leurs principes envolés du moment que l’on tape sur la gauche, c’est beau la libaaarté!

  44. @Bibi

    La loi sur l’instruction publique ne concerne pas l’éducation supérieure. Je vous réfère au Réglement sur le Régime des Études Collégiales (RREC) ainsi qu’à la loi sur les établissement de niveau universitaire.

    Lisez le préambule.

  45. Même moi je suis pantoite M. Lisée.
    -Line Beauchamp

  46. Ce qu’on m’a appris alors que j’étais toute jeune c’est que le gars qui tient le sac est aussi coupable que celui qui vole la banque…. mais jusqu’a quel point le préposé au guichet qui ouvre la caisse et remet l’argent est-il coupable ?

  47. Il est plus que temps de mettre enfin JJ Charest dehors pour abus de pouvoir, ainsi qu’encouragement aux émeutes depuis plusieurs semaines par omission volontaire de mettre en oeuvre un plan de médiation, (médiation proposée et encouragée par le Barreaux(!) et les étudiants en grève), manigançant ainsi un fabuleux laisser-aller volontaire visant à mousser à fond l’affrontement, la violence et la répression policière dans un but purement électoraliste.

    JJ Charest a perdu le tout petit peu de crédibilité qui lui restait pour gouverner en se cachant à ses responsabilités derrière « sa » Loi fasciste que seul un affolé pourrait présenter.

    Il n’a jamais su gouverner le Québec avec le respect que mérite le peuple Québécois et maintenant, échec après échec, démission après démission au sein de son Parti, il conduit le Québec, avec « les 2 mains sur le volant » comme un chauffard paniqué!

  48. Ais-je bien compris que cette loi interdit toute forme de manifestation sur un campus universitaire (même les syndicats ne pourraient plus manifester, piquetage ou non)?

  49. @bibi
    La LIP s’adresse aux ordres d’enseignement pré-scolaire, primaire et secondaire. Avant de citer une loi on regarde à qui elle s’applique.

  50. Et le plus triste, c’est que Charest avait tout préparé d’avance. Il n’est pas seul dans cet histoire. Qui l’a conseillé? Ils le regretteront.

  51. J’aimerais bien qu’il y ait vote libre à l’assemblée nationale, plutôt que les députés suivent la ligne du parti. Simple question de voir si c’est bel et bien tous les membres du PLQ qui pensent de cette façon si stupide et arriérée…

    C’est beau rêver.

  52. Cette loi stalinienne indique nettement que ce gouvernement n’est plus crédible. Sa légitimité ne repose sur rien. Rousseau écrit dans Du contrat social: « Il y aura toujours une grande différence entre soumettre une multitude et régir une société. » Ce n’est plus un État de droit, mais un État de force. Quelle expression de faiblesse! Une telle loi contre des jeunes, c’est répugnant. À force d’être méprisant, on devient méprisable.

  53. Pour la deuxième fois de ma vie, je connais une situation ou des libertés sont retirés aux Québécois La loi des mesures de Guerre en 1970 et maintenant la loi 78 en 2012 … Cette nuit, je me sens en deuil… Le Québec est en deuil de sa démocratie … Oui, Monsieur Lisée ce gouvernement a vraiment perdu la raison, il est même devenu fou furieux et cela me fait peur pour la suite des choses.

  54. @Bibi: ce sont deux phrases identiques dans deux contextes différents. Cette loi est inédite dans le contexte d’un vote de grêve d’une association étudiante. L’article de loi que vous citez concerne les infractions commises lors d’élections ou de référendums dans les commissions scolaires.

  55. Une loi-matraque qui est une honte. Le gouvernement libéral en a profité pour faire du Québec un état policier.

    Alors que le ministre Gignac disait sur toutes les tribunes que la hausse est un débat politique qui doit être entendu en campagne électorale, il judiciarise le conflit. Cette loi témoigne de la faiblesse du gouvernement: on assomme la dissidence avec une répression digne d’un état totalitaire.

    On peut être en désaccord avec les Étudiants. Mais payer de sa liberté pour les faire taire relève de la dérive.

    Le gouvernement libéral est aveuglé par son égo. Belle bande d’amateurs.

  56. Je souffre tellement que je suis debout et ne pourrai, mais vraiment pas, dormir de la nuit.
    On vit un cauchemar en ce moment.
    Même les Autochtones qui s’apprêtaient à se faire entendre, à manifester cet été pour stopper le massacre de leur territoire (et par le fait même celui de tout le reste du Québec) par le Plan Nord sont baîllonés. Ils savent trop bien ce qu’ils font Les Libéraux, ce n’est pas que pour le conflit étudiant.
    Je dois allée au toilette, le ministre Bachand novlangue à RDI. J’ai la nausée.

  57. @ Bibi : Les points que vous soulevez provenant des lois sur les institutions publique (489,490) sont similaires en effets. Mais un détails important est à noter : Il s’agit non plus ici de vol ou de sabotage de biens publique, mais de faire valoir son droits d’association. Ils peuvent coller des amendes à toutes personnes exprimant ouvertement des critiques face à l’institution puisque cela peux être perçu comme un encouragement à bloquer l’accès au cours et e.t.c.!

    réveillez-vous bon sang!!
    ET n’oubliez jamais!
    Libéraux avant la grève : 20% de satisfaction
    Et pour ce qui est de la MINORITé PERTURBATRICE… Nous étions 200 000 à manifester de façon exemplaire le 22 mars

  58. Est-ce que la loi definit le mot manifestation? Car un regroupement de salaries, peut-etre presque n’importe qui. Par exemple, une convention liberale, ou encore un groupe de 12 personne faisant un BBQ dans un parc publique pour celebrer un anniversaire…. Plus ca va, plus ca ressemble a une certaine intervention de Trudeau contre le FLQ….

  59. Quand le vent commence à tourner, les régimes décadents commencent à paniquer…c’est en situation de crise que l’on découvre la vraie nature des gens.

  60. On prévoit que les organisateurs d’une manifestation de plus de dix personnes doivent communiquer leur parcours et les moyens de transport huit heures avant.

    Bonjour, SPVM? nous sommes 3 éduc en garderie, avec nos 10 enfants, on va aller au parc cet après-midi. on passera par la rue X, traversera la rue X et le moyen de transport sera la corde à poignée. C’est quoi le numéro de fax pour vous envoyer le plan de nos déplacements? Combien de temps pour avoir votre approbation?. Comme on est en hiver, les petits ont-ils le droit de porter un foulard ou on les laisse attraper un rhume?

    Trêve de plaisanterie, les mesures prévues dans cette loi s’appliqueront-elle à toute la société civile ou seulement aux établissements d’enseignement? On comprends l’aspect liberticide de la loi, je me demande ce qui est le plus grave par contre: Priver une catégorie de la population de ses droits en la discriminant, créant un clivage générationnel OU priver toute une population de ses droits???

  61. Si c’est ça le Québec moderne, moi je mets mon drapeau en berne et j’emmerde tout les bouffons qui nous gouvernent!

  62. Aucune surprise de ce gouvernement qui n’en porte que le nom, maintenant… Et vogue la galère sur cette mer agitée…

  63. Appliquons donc cette loi d’exception à une autre situation problématique:

    Quiconque, par un acte ou omission, aide, ou par un encouragement, un conseil, un consentement, une autorisation ou un ordre amène une autre personne à commettre une infraction À LA LOI SUR LE FINANCEMENT POLITIQUE OU SON ESPRIT commet lui-même cette infraction et est passible de l’amende prévue et d’ACCUSATIONS CRIMINELLES.

    Le parti politique contrevenant 1 journée(1 événement de financement SECTORIEL!), se verra privé de son financement pour une session parlementaire.

    Pour les partis politiques, des amendes de 25 000$ à 125 000$ par événement/infraction.

    Pour les organisateurs, ou un employé, un porte-parole, ministre ou premier ministre des amendes de 7000$ à 35 000$ par événement/infraction.

    Cette loi est RÉTROACTIVE SUR LES 10 ANNÉES précédent son adoption.

  64. @Alain Labelle, le mouvement anarcho-communiste existe vraiment. Il s’est formé à la suite du mur de Berlin. L’anarchie, la vraie, a ses théoriciens, peu de tacticiens de manifestations et possède un message plutôt pacifique. Les communistes cherchant de nouvelles avenues ont approchés des anars, en bout de ligne ça donne un mélange bizarre entre les deux, mais la démocratie et la structure se trouve moins rigide par rapport aux communistes.

    Moi je me demande comment un avocat peut être derrière autant d’actions légales aussi bizarre. Juste les injonctions basé sur le droit à l’éducation dans la charte aurait dû être déclarée irrecevable, vu que ce droit ne concerne ni les université, ni les CEGEPs. en tout cas.

  65. Étudiants Québec Place Tiananmen 1989
    https://www.facebook.com/?ref=home#!/photo.php?fbid=362996317090771&set=a.124689280921477.18545.100001412168878&type=1&theater

    D’une jeune amie :
    « Comment j’explique la démocratie à mes amis chinois à partir de maintenant? Le Québec n’est plus tellement un exemple, il me semble. »

    Ceci est une révolution non autorisée!
    https://www.facebook.com/?ref=home#!/photo.php?fbid=10151122883284377&set=a.10150887918319377.518773.789784376&type=1&theater

  66. Je ne sais pas si le gouvernement est prêt à en payer la facture, car il sera certainement coupable plusieurs centaines de fois face à la loi ayant omis de négocier de bonne fois avec les étudiants ce qui les a mené à manifester…

  67. Triste jour pour la démocratie au Québec. Charest viens de prouver hors de tout doute sa mauvaise foi et sa mesquinerie. C’est évident que depuis le tout début il n’a jamais eu l’intention de négocier quoique ce soit. Depuis le début il préparait sa loi spéciale hypocritement. Il n’a pas hésité à utiliser et sacrifier sa ministre de l’éducation qui était manifestement inconfortable avec son agenda. Sa propension à utiliser et manipuler les autres sans scrupule relève de la psychopathie qui n’a d’égale que sa haine profonde des étudiants, des québecois et de nos institutions qu’il n’hésite pas à pervertir. C’est tout à fait digne de la grande inquisition, le Québec viens de faire un bond de 200 ans en arrière.

  68. Manifestez pour les gauchistes, c`est bloquer la circulation, cassez des vitrines et autres méfaits, bloquez l`acces aux établissements, intimidez et si c`est pas s`en prendre physiquement à d`autres. C`est dans leur nature d`être comme ça.

    Bravo au gouvernemnent de mettre ses culottes. La prochaine étape si ça dégénère, c`est l`Armée dans les rues.

  69. @Bibi: Les points 489 et 490 de la loi sur l’instruction publique s’appliquent dans le cadre de ladite loi. Les dispositions pénales des lois comportent assez souvent des points similaires. C’est l’esprit de la loi ici qui est inédit. Informez-vous!

  70. Quels sont les moyens que devront déployer les policiers pour appliquer cette loi? Big Brother sans mandat? Où plutôt avec un mandat attribué par la loi elle-même. Inquiétant

  71. Voilà! À partir de cet instant, il sera facile pour le gouvernement mette sous interdit toute grève ou manifestation qui lui est politiquement défavorable. Et pas seulement celles des étudiants, puisqu’il y a maintenant précédent. L’exception est désormais la règle. Comment peut-on croire que l’on vit en démocratie quand en réalité, nos « droits et libertés » ne tienne, de toute évidence, qu’au bon vouloir de dirigeant pratiquement omnipotents? Que ceux-ci, dès qu’il leur en est plus profitable ont le pouvoir de nous les retirer?

    Y a comme une odeur de souffre…

  72. Monsieur Charest a réussi la quadrature du cercle et c’est surtout ça qui fait ch… les séparatistes de la trempe de JFL.

    Il n’a jamais prévu que Jean Charest ferait preuve d’autant de fermeté mais de fermeté équilibrée (dixit Facal lui-même!!!), et ça le désarçonne d’où le présent billet qui tente de monter en épingle via son enflure verbale habituelle histoire de sauver la face, UN article de la loi.

    Cette loi est sensée, équilibrée tout en étant ferme et appaisera les quelques vandales et extrémistes anarcho-anti-capitalistes pour un certain temps.

    Comparer notre gouvernement à Poutine est totalement exagéré, voire débridé et vous fait déshonneur Monsieur Lisée.

    Je comprends que vous soyez remarquablement frustré devant la sagesse, la solidité et la mesure dont fait preuve notre Premier Ministre mais de là à charrier comme vous le faites est intolérable de la part d’un pseudo-intellectuel.

    Le mépris dont vous faites preuve ici contre nos institutions est honteux et nous confirme hors de tout doute que vous faites partie du PROBLÈME et non de la solution.

  73. @ Julie Poirier (# 2):

    « Choix démocratique » de son assemblée étudiante…

    Il y a eu des votes SECRETS et non à main levée avec quorum chez-vous?

    Savais pas…

  74. Oh…en passant Monsieur Lisée, si vous qualifiez de « liberticide » cette loi somme toute mesurée, ça fait des dizaines d’années que l’État crée des lois qui ENTRAVENT LA LIBERTÉ INDIVIDUELLE des Québécois et vous n’avez JAMAIS rien dit! Nada!

    Comment diable qualifiriez-vous maintenant ces innombrables entraves à la liberté? Manqueriez-vous de qualificatifs?

    Pourtant, les Libertariens épris de LIBERTÉ ne cassent rien pour autant eux!

    Preuve que la go-goche utilise la violence et l’intimidation pour imposer SES lois!

  75. Quand tout celà sera derrière vous et que vous parlerez d’indépendance si certains vous disent qu’un Québec indépendant se dirigera tout droit vers la guerre civile il sera difficile d’affirmer que c’est faux.

    Les étudiants masqués qui se présentent dans des salles de cours pour intimider leurs collègues et Jean Charest et sa police se méritent bien. Ils vont bien ensemble, main dans la main. C’est vrai qu’ils sont tous ‘au moins nationaliste’.

    Concernant l’omission, rien de neuf:

    Code criminel
    Négligence d’un agent de la paix

    69. Un agent de la paix qui est averti de l’existence d’une émeute dans son ressort et qui, sans excuse valable, ne prend pas toutes les mesures raisonnables pour réprimer l’émeute, est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de deux ans.

  76. Nous savons maintenant pourquoi Lyne Beauchamp a démissionné. C’est tout à son honneur.

  77. Des évaluations psychiatriques seraient peut-être de mise? Certains états dans le monde font subir des examens médicaux complets avec dévoilement publique obligatoire à leur dirigeant. Pourquoi pas nous?

    Cette loi s’attaque à la liberté de tous. Que ce gouv. ne vienne plus jamais me parler de démocratie.

  78. @david

    Donc, si je comprends bien, vous appuyez le gouvernement Charest avec cette loi qui réprime les libertés individuelles et les droits fondamentaux.

    Et ce, parce que, selon vous, si « le mouvement étudiant n’avait pas pactisé avec la violence des mouvements anarcho-communistes on en serait pas là ».

    Ce faisant, vous nous montrez hors de tout doute que vos supposées convictions libertariennes ne sont que de la frime et de la bouillie pour les chats. Un véritable libertarien n’accepterait pas qu’un État réduise les libertés fondamentales comme la liberté d’expression et la liberté d’association.

    Bref, vos convictions sont aussi fausses que votre raisonnement. C’est pitoyable.

  79. Lisée enfonce une porte OUVERTE et son fan club peu doué de discernement tombe de nouveau dans le panneau.

    Voici ce que disait la loi sur l’instruction publique AVANT la loi spéciale:

    « 489. Toute personne qui, par son acte ou son omission, en aide une autre à commettre une infraction peut être déclarée coupable de cette infraction comme si elle l’avait commise elle-même si elle savait ou aurait dû savoir que son acte ou son omission aurait comme conséquence probable d’aider à la commission de l’infraction.

    490. Toute personne qui, par des encouragements, des conseils ou des ordres en amène une autre à commettre une infraction peut être déclarée coupable de cette infraction comme si elle l’avait commise elle-même ainsi que de toute autre infraction que l’autre commet en conséquence des encouragements, des conseils ou des ordres si elle savait ou aurait dû savoir que ceux-ci auraient comme conséquence probable la commission de ces infractions. »

    Voici ce que dit la loi spéciale:

    « Quiconque, par un acte ou une omission, aide ou, par un encouragement, un conseil, un consentement, une autorisation ou un ordre, amène une autre personne à commettre une infraction visée par la présente loi commet lui-même cette infraction et est passible de l’amende prévue au premier alinéa de l’article. »

    Vous voyez une différence? Il n’y en a pas. Oh si, il y en a une: la loi spéciale vient des libéraux de Jean Charest alors que la loi sur l’instruction publique venait d’autres libéraux!

    Source: voir Bibi au #21

    Maintenant, ne serait-ce que sur la base des articles 489 et 490 de la loi sur l’instruction publique, conduisons illico en cour et à l’amende ce Nadeau-Dubois qui est la source de plus de la moitié des troubles publics depuis 3 mois.

  80. Une belle campagne électorale sans manifestation qui viendra déranger le gouvernement! Vous voulez manifesté à une assemblée partisane pour dénoncer la corruption au gouvernement, facile appelé la police, dites l’endroit et l’heure ainsi que le nombre de partisipant et les moyens de transports des participants… à oui n’oubliez pas de le faire au moins 8 heures avant la manifestation pour permettre au premier ministre de changer d’endroit ou au policier de changer le lieu de votre manifestation. Vraiment très fort!

  81. « L’inconscient, passe aux actes. »

    Je me souviens de ses allusions au travail dans le nord, aussi loin que possible dans le nord…

    Cette loi scélérate révèle chez l’individu une très forte propension au totalitarisme et à son pendant répressif.

    L’état totalitaire s’installe insidieusement, à petits pas.

    Ils en sont rendus aux intentions et aux apparences d’intentions. Pour le moment, ils contrôlent tous les médias de masse, bientôt ils exerceront leur domination sur les médias sociaux, c’est prévisible.

    À partir du moment où l’état policier s’installe, le pouvoir devient absolu. Il ne peut donc qu’y avoir plus de police pour davantage de contrôle…

    La situation se corse, les citoyens s’indignent et commencent à exiger la justice. Alors le système passe en mode répression.

    La peur s’installe, une partie de la population se range prudemment du côté de la loi et de l’ordre du pouvoir établi, tandis que l’autre, résiste et descend dans les rues. Les marionnettes au service du pouvoir profond, c’est-à-dire celui qui leur tirent les ficelles, se servent de cet antagonisme préfabriqué pour justifier l’usage des forces de l’ordre…

    Nous entrons dans la spirale du contrôle total. Ce qui fut depuis longtemps appréhendé est en train de se réaliser.

    Je me demande si les citoyens vont recommencer à aller voter, tandis que c’est encore possible…

  82. Tout ça pour ne pas perdre la face devant les étudiants. Quelles sont les valeurs véhiculées par cette attitude?

  83. Avant que cette loi ne soit adoptée, organisons un rendez-vous populaire lors de la parade de la Saint Jean, notre Fête Nationale. Par groupes de dix, pas plus mais genre tassés, groupe contre groupe, la loi ne déterminant pas la distance à respecter entre lesdits groupes.

  84. Au calme Citoyens!

    Un prédateur tente de vous transformer en PEUR!…Pour ramasser les raisins de la peur.

    C’est avec nos faces sur les poteaux que nous devons nous battre aussi intelligemment que nos étudiants, nos enfants, nos petits-enfants!

    Sur ce, je me calme…et monsieur Charest, le dauphin Legault et leurs députés – auront perdus ! Les étudiants auront gagnés quand nos votes auront mis l’éducation au premier plan!

  85. Est-ce que cette loi pourra être rétroactive ? Et que notre dégoût de ce gouvernement affiché sur ce blog pourra être retenu contre nous et être considéré comme un encouragement à défier dette loi outrageante ?
    Je suis consterné et écoeuré. Et personne n’y peut rien, la loi, c’est Jean Charest. Et les «faucons» qui l’entourent. J’espère qu’on se souviendra d’eux tous au moment de voter.

  86. Si la loi charestique viserait la Mafia, serait-elle acceptable sur le plan des restrictions à la liberté? J’en doute! Charest installe la répression à la manières des régimes autoritaires comme la Chine. Il abat- sans raison autre qu’électoraliste et par aveuglement idéologique- des centaines d’années de civilisation C’est une invasion barbare!

  87. Charest, qui systématiquement depuis qu’il est au pouvoir s’est écrasé mollement devant les promoteurs de gaz de shistes, les minières, les traficoteux de contrats. Qui, corrompu, a résisté pendant plusieurs mois, et malgré la demande générale des québécois, à de déclancher des enquêtes sur la construction, la corruption ou l’attribution de contrats, parce que lui et son parti n’avaient pas les mains sur le volant mais dans nos poches, voilà qu’il trouve l’idée géniale de baillonner, au mépris des lois et des libertés, les étudiants. Tout ça est profondément méprisant. J’ai la nausée ce matin. S’il reste encore dans le parti libéral des gens sensés,il FAUT qu’ils se lèvent, qu’ils appellent leur chef à la raison. Sinon, ils seront complices de sa folie. Maudit fou!! Il est en train de tout foutre le Québec en l’air.

  88. Il ne nous reste que quelques heures pour aller manifester avant que cette loi soit mise en application, mais je nous sens tellement en colère que cela risquerait trop de barder.

    Mais si nous y allons, de grâce mettons nous des menottes pour éviter que nos bras se souviennent tous ensemble et en même temps du vol du référendum de 1995, du rapatriement de la constitution en 1982, de la Loi des mesures de guerre en 1970, de la grève d’Asbestos, de la répression de Duplessis, de la conscription, de l’assassinat de Louis Riel, des « speak white » récurrents, du rapport Durham, des assassinats des patriotes, du refoulement des amérindiens , de leur emprisonnement dans des réserves, de tous ces faits et gestes auxquels les « Charest » de notre peuple et de notre pays ont contribué impunément.

    Ou, si nous y allons, scellons notre bouche pour éviter que notre cri du coeur soit déclaré illégal.

    Ou, si nous y allons, laissons tout nos papiers à la maison car les contraventions ont besoin de noms.

    Ou, si nous y allons, ne soyons pas une foule mais des milliers de petits groupes de moins de 9 personnes.

    Ou, si nous y allons, jouons encore au mouton…

  89. Vous vous offusquez du droit du gouvernement de voter et de modifier des lois. Et vous considérez
     »interdit aux associations étudiantes qui, légitimement, votent une grève, d’agir de quelque façon que ce soit pour faire appliquer leurs décisions majoritaires »
    que des associaitions ONT le droit légitime de modifier et les droits de leurs membres et de les soumettre a leurs bon vouloir.
    Personne ni morale ni physque n,est au dessus des lois.
    Une association n’a pas le pouvoir de restreindre ni de modifier les droits d’autruit et certainement pas de créer des lois. Il est temps que les syndicats se fassent mettre a leur place.
    Il se croient greffé le droit de controler et de s’ingérer dans la vie de citoyens et d’organisations.
    Assez cest assez.

  90. “La démocratie c’est pas : j’ai gagné, t’as perdu, je fais ce que je veux.”

    (Jean Chrétien)

  91. Quand j’étais ado, je lisais des compte-rendus horripilants des abus autoritaires de l’Union soviétique. Trente ans plus tard, y plus d’URSS, mais les méthodes de répression ont migré au Canada… et parmi nos bons capitalistes!

  92. @david
    Ai je bien lu ce que tu as écrit? Tu n’As donc aucun pouvoir de discernement .. tu es aveuglé par la colère et altrère tes facultés de raisonnement.
    Lis et COMPRENDS ce que dit la loi et tu verras, que cette loi que tu sembles aimer, va à l’encontre des droits fondamentaux.

  93. Monsieur Lisée,
    vous déclarez :«Que les membres du gouvernement Charest ne le sachent pas en dit long sur la dérive répressive qui les a gagnés ces dernières semaines et qui les a fait quitter le monde de la raison.» Est-ce que vous utilisez les mêmes termes au sujet de la loi qui a obligé, vers 1998, les infirmières à rentrer au travail, sinon chaque journée de grève entrainerait une coupure d’une année d’expérience au dossier de chacune d’elles. La Marois parlait dans les mêmes termes que Charest actuellement.
    Qui a fait adopter la réforme scolaire qui donne des passes gratuites aux étudiants qui ne réussisent pas une année scolaire et qui montre aux jeunes que ce n’est pas important de travailler puisqu’on a sondiplôme quand même : Marois. Qui encourage une minorité d’étudiants à la désobéissance civile et à la violence en portant le carré rouge et en leur promettant, à même les taxes et impôts de la majorité des citoyens, le remboursement des droits de scolarité payés : Marois. Qui appuye une minorité d’étudiants, soit le 1/3, alors que la supposée démocratie estudiantine fait des entourlouppettes pour voter à 4% dans un vote à main levée afin de continuer le boycott de leurs cours : Marois.
    Il était temps que le gouvernement élu (et non pas l’opposition ou la minorité des étudiants) décide de faire cesser la violence gratuite suite à la danse du «bacon» des étudiants. Qui veut encourager les enfants rois de la gogauche «caviar» à ne pas prendre leurs responsabilités : Marois.
    Marois et le PQ ne méritent pas le pouvoir puisqu’ils vont faire comme actuellement, soit être en faveur d’une minorité et ne gèreront pas l’État pour la majorité des citoyens (68% qui sont pour l’augmentation des droits de scolarité). De 1968 à 1972, j’ai dû emprunter 5200$ pour faire mon université et personne ne m’a remboursé (l’augmentation proposée ramènerait les coûts au niveau de 1968) Je suis un boomer que l’on blaste mais qui a payé ce qu’il devait parce que mes parents n’étaient pas assez riches pour payer. Et en plus, je dois payer pour ces bébés gâtés qui cassent tout parce qu’on leur dit non. Le papa en moi n’a pas toujours dit oui à ses enfants pour tout. Il en est de même pour le gouvernement.
    Et je ne veux pas d’un pays dirigé par des gauchistes socialistes qui vont nous endetter encore davantage comme ce qui s’est passé en Europe, pas plus que je ne veux de Marois pour être premier ministre du Québec et qui cherche des votes à tout prix. Le prix est trop élevé pour répondre au fantasme de la Marois.

  94. La liberté d’expression… une « lubie » démocratique …aux 4 ans…

  95. Combien cette loi va coûté pour être appliquée et pour traduire tous les gens arrêtés en justice. Probablement plus chère que payer a nos jeunes leurs études. Charest tu charries

  96. Le Patriot Act québécois.

    Soupir.

  97. Big Brother a été élu, M. Lisée. C’est d’ailleurs ce même Big Brother qui paie 83 % du coût des études universitaires.

    Quand on ne veut pas de Big Brother dans nos vies, la meilleure façon est de ne pas lui demander de l’argent.

    Big Brother, c’est moi, c’est vous, c’est le contribuable qui paie pour tout ça. Et qui appuie massivement le gouvernement dans sa démarche. Et qui, on le constate douloureusement, a le dos large…

  98. Bravo à Jean Charest qui agit en vrai chef d’État

    Ça vous fait peur l’article 29 M. Lisée ? Vous sentez-vous viser ?

    La rectitude a gagné, l’État de droit a gagné, les communistes ont perdu.

  99. N’importe quel gouvernement, même le plus mauvais, vaudrait encore mieux que celui que nous avons en ce moment. Personne n’est en possession exclusive de la vérité, surtout pas vous monsieur Charest!

  100. La loi d’un homme aux abois passée la même journée où de fidèles donateurs à la caisse électorale de son parti , qui lui ont de fait payé un salaire parallèle pendant plus de dix ans sont cités à comparaître pour fraude et corruption.

    Une loi passée par un premier ministre qui n’a pas trouvé cinq minutes pour s’assoir avec les représentants des étudiants,tout en trouvant toujours celui d’être présent aux soupers de finançement à 1,000$ le couvert du parti Libéral distribuant des accolades à des gens dont on voit la photo par la suite dans les journaux.

  101. Si la population accepte cette loi. Je me dit que je serais vraiment mieux de déménager moi.

  102. Je transmets aux lecteurs de ce blogue cet extrait de l’éditorial du journaliste Christian Rioux du journal Le Devoir malheureusement réservé aux abonnés.

    Je crois qu’il parle de lui-même.

    « Les années qui viennent doivent être celles d’une nouvelle hiérarchie des valeurs, au sommet de laquelle la science, l’intelligence, la volonté d’apprendre et de transmettre seront les vertus les mieux reconnues et les plus respectées, bien davantage que l’argent. »

    Ces mots n’ont pas été prononcés par un étudiant hirsute. C’était ceux du nouveau président français, François Hollande, qui avait symboliquement choisi comme tout premier geste de son mandat d’honorer Jules Ferry, le père de l’école laïque, gratuite et obligatoire. En entendant évoquer le « bonheur de la connaissance », le « sens de la curiosité intellectuelle », la « liberté souveraine de l’esprit » et la « jubilation d’apprendre », vous ne devinerez pas à qui j’ai pensé.

    J’ai songé à ces milliers d’étudiants québécois qui défilaient probablement au même moment dans les rues de Montréal. À ceux-là mêmes qui manifestent jour et nuit depuis bientôt deux mois. Et je me suis dit que jamais ils n’avaient entendu de tels mots dans la bouche d’un responsable politique, et encore moins d’un premier ministre.

    Et je n’ai pu m’empêcher d’imaginer que si, quelque part, un ministre québécois ou même un premier ministre – on peut toujours rêver – avait l’intelligence de s’adresser à eux avec cette hauteur de vue et cette profondeur de réflexion sur le sens et le rôle de l’éducation, et bien peut-être que nos étudiants reconnaîtraient cette autorité morale et intellectuelle. Peut-être surtout seraient-ils rassurés sur l’importance que nos élites accordent à l’éducation et qu’ils rentreraient en classe convaincus qu’ils n’étaient pas gouvernés par de vulgaires vendeurs de chars.

    http://www.ledevoir.com/international/europe/350408/la-jubilation-d-apprendre

  103. Monsieur Lisée, ne trouvez-vous pas que cette loi pave la voie à une répression de toute forme de manifestation? Et si Charest se servait du conflit étudiant pour faire passer une loi qu’il utilisera ensuite contre les opposants au Plan Nord et aux gaz de schiste?

  104. J’enseigne et je vais inciter les étudiants à la désobéissance…je refuse qu’on me dise comment penser et quoi dire. Je veux vivre libre

  105. Ceci est faux, right?
    « Ce qui signifie que les associations d’établissement et les syndicats de professeurs, de chargés de cours ou de personnel de soutien n’auront pas le droit, sous peine d’amende, d’omettre d’encourager leurs membres et les étudiants de se soumettre à la loi. Big Brother gouverne désormais le Québec. »

  106. @Bibi: les articles que vous citez s’inscrivent relativement à une fraude électorale, soit l’infraction à l’article 480… on ne parle pas de la même chose, ici!

  107. « On reste pantois devant l’enthousiasme liberticide de cette loi. »

    Pas pantois. Pantoite.

  108. Honte à John James, ce conservateur dans l’âme, et honte à ceux qui le suivent dans sa dérive autoritaire !

    Levons-nous tous pour manifester contre cette loi.
    Il ne pourra tout de même pas tous nous enfermer, masques ou pas, itinéraire connu ou inconnu.

  109. Est-ce que je suis passible de l’amende si je soutiens médiatiquement et publiquement la grève quelque soit ma filiation à une association étudiante ??

    Selon vous?

  110. Une grande démonstration de faiblesse incompétente de la part de ce gouvernement inique.

    On cherchait la raison de la démission de la ministre Line Beauchamp… Elle ne voulait pas être associée à ce gâchis.

    « Nous on est rendus ailleurs » se plaît à répéter Jean Charest : on sait où maintenant et il est évident qu’il a perdu le nord !

    Monsieur Lisée, suis-je sujet à l’emprisonnement pour avoir écrit le présent billet ? … On sonne à ma porte !

  111. Je peux pas croire que tu sois si bas
    Je peux pas croire que tu sois si rat
    Faudrait que tu sois si bête
    À semer du vent de cette force-là
    Tu te prépares une joyeuse tempête
    Peut-être bien que tu t’en aperçois pas

    (Tit-Cul Lachance/Gilles Vigneault)

  112. Question à tous et toutes : François Rebello,ancien président de la FEUQ, votera t’il en faveur de cette loi ?

  113. Effet caché de cette loi oppressive: Charest peut partir en élection, il n’y aura pas de manifestants sur son passage…

    À DIFFUSER — Sylvain Sauvé

    Avec sa loi Charest vient d’interdire les manifestions contre les libéraux en campagne électorale. Quand la caravane de Charest va passer quelque part, les gens qui voudront manifester devront avoir aviser 8 heures avant, donner l’itinéraire à la police. Évidemment, ils manqueront de temps et ceux qui auront le temps verront l’itinéraire modifié par la  »police provinciale du cheuf ». Charest s’assure de ne pas avoir aucun manifestant sur son passage durant l’élection.

  114. À première vue seuls les citoyens en total accord avec les décisions du gouvernement pourront s’exprimer, ou presque…
    Est-ce ça la « Liberté »?

  115. Le Gouvernement Charest aurait du être comme ça avec la corruption dans la construction, mais probablement qu’ils ne le font pas parce que l’éducation est selon moi la seule institution dans laquelle le gouvernement n’a pas d’intérêt financier à corrompre quoi que ce soit! c’est une dépense et ne ramène rien de financier! Alors tapons sur les jeunes, ne parlons plus des problèmes ailleurs….belle devise!!! Bravo! Donc se défouler sur la jeunesse Québécoise, quel bel exemple à donner à notre future génération!
    Le partit Libéral est dans la marde, pour dire les vrais mots, jusqu’aux oreilles et à preuve Charest se cache derrière ses pions.
    Aye pas fort la ministre de l’éducation, pas foutu de répondre à une seule question posée par l’opposition hier soir à la chambre des communes. Les seules réponses obtenues sont les massages que les Libéraux voulaient bien passer! La même ministre de l’éducation qui prônnait l’équalité au droit d’éducation qui admet des déficients intellectuels et des personnes de trouble de comportement dans les classes au détriment de 30 autres personnes dans la classe. C’est ça le droit équitable à l’éducation,… Le gouvernement depuis une quinzaine d’années sont en train de scraper toute une génération … C’est comme être dans le top d’une échelle pour  »chier » sur ceux en bas en oubliant qu’un jour on devra en aussi descendre!!!! Tout ça ça ne sent pas bon!!!!!!! Si le Gouvernement pense régler le problème ainsi, ils se mettent les doigts dans les yeux,… étouffer le sujet pour les prochaines élections c’est ce que le gouvernement veut faire! Un affront comme ça, ça ne s’oublie pas, on en reparlera dans 50 ans!

  116. Comment contrer l’esprit grégaire qui se drape dans un accord tacite où la confusion et l’incompréhension sont rois et maîtres? Par un exercice de maïeutique ou par la violence peut-être? Le gouvernement nous dit: rétablissons l’ordre d’abord et nous verrons plus tard si le débat évoluera ou pas.

  117. En réponse à Bibi:

    M. Lisée ne propose pas que l’article 29 soit inédit. Il illustre de façon intelligente que la combinaison des différents articles qui composent ce nouveau projet de loi est en soi inédite puisque celui-ci assène légalement un coup de matraque directement sur la tête des étudiants.

    Il démontre la bassesse d’un gouvernement qui se veut contrôlant et totalitaire, qui ne cherche pas à régler le conflit d’une manière pacifique mais bien à imposer, de façon paradoxale, le droit à la démocratie des uns en empiétant sur le droit à la démocratie des autres. (Ce qui est contradictoire puisqu’il déclare que les étudiants qui empêchent l’accès à l’éducation au nom de l’éducation est un non-sens.)

    Personnellement, Je suis très inquiète du nouveau projet de loi n. 78 prévu par le Gouvernement Charest qui, tel que décrit dans le journal LA PRESSE: « .. lui permettra désormais de contrôler très étroitement toutes les manifestations, afin de «préserver la paix, l’ordre et la sécurité publique».

    De plus, cette loi viole directement les droits et libertés fondamentaux décrits dans les Chartes québécoise et canadienne des droits et libertés de la personne.

    Je suis très déçue et surprise de la tournure des événements. La non-gestion du conflit par le gouvernement Charest est une honte pour le Québec. Je ne suis pas la seule à m’inquiéter: même Amnistie internationale s’inquiète de la tournure des événements:

    http://www.amnistie.ca/site/index.php?option=com_content&view=article&id=17647:conflit-etudiant–amnistie-internationale-demande-une-enquete-independante-sur-les-interventions-policieres&catid=27:communiqulocaux&Itemid=73

    Marie-C. Labbé
    Médiatrice interculturelle

  118. Face à un tel liberticide, on ne peut qu’encourager les syndicats (de profs et chargés de cours, notamment), les parents et toute personne qui n’est pas visée directement par la loi à multiplier les manifestations pour réclamer des élections et dénoncer cette loi spéciale. Je suggère aussi aux étudiants de former des patrouilles de 9 personnes et d’arpenter les rues. Ou de déposer des milliers de demandes de manif de 11 personnes pour submerger les services de police. Je crois aussi que le gouvernement, dans son infinie bonté, a oublié d’interdire aux étudiants d’utiliser les médias sociaux et autres moyens de revendication informatique. Aucune violence n’est nécessaire, mais il ne faut pas céder. Courage à tous!

  119. On parle pour parler là, mais admettons qu’il n’y ait pas eu cette crise étudiante, je me demande quel impact médiatique aurait pu avoir l’arrestation hier de Catania et Zampino. Je me demande, si avec cette crise montée de toute pièce, les futurs « gros poissons » qui se feront prendre par Marteau et/ou commission Charbonneau; poissons permettant de se rapprocher de l’establishment libéral, seront relégués au second plan dans les médias.

    Je pense que Jean Charest fait tout pour détourner l’attention des liens du parti libéral avec d’occultes organisations et ce au prix de la paix sociale et de nos libertés civiles.

  120. Quelle tristesse.
    Mon pays, ma province, ma ville que ce passe t’il.
    La corruption éclate au fédéral avec les libéraux il y a tout près de dix ans déjà, et puis plus rien. Après les enquêtés personne n’a été blâmé ou mit en prison, des millions de dollars d’enquête et un feuilleton télé de plusieurs semaines ‘ je m’en souviens plus ‘ les amis s’en s’ont bien sauvé. Des scandales au fédéral éclatent encore une foi aux nivaux de l’impôt, le pilier de notre système. Tout va bien, nous on oublie de payé 300$ et il nous menace de saisis la maison, mais quand tu es un ami du pouvoir on fait un chow de boucane au frais des contribuables et pas grand-chose n’arrive.
    Au provincial le scandale du financement de nos partis politiques toutes couleurs confondues éclate. L’industrie de la construction finance nos partis en échange de projets juteux, comme si on ne le savait pas. Cette même industrie de la construction n’est même pas foutue d’appliquer les devis de nos différents projets, le travail n’est pas bien fait, on coupe pour avoir plus de profit, et on rajoute des extras par la bande, de toute façon on va ravoir le contrat des réparations bientôt …
    Au municipal deviné quoi c’est la même chanson c’est comme cela que nous faisons de la politique.
    On ce demande pourquoi les gens les jeunes ne votent presque plus. Le clou de ce zoo on tape sur les étudiants qui nous donne la plus belle leçon de démocratie depuis des lunes. On vote une loi totalitaire pour les écraser. Nos politiciens n’utilisent pas cette volonté pour écraser la corruption. Mon pays, ma province ma ville m’écœure !!!
    Charest tu es sur quelle planète, si tu as les deux mains sur le volant tu ne conduiras pas ma voiture et je fais des confits avec ton permis conduire, maudit clown …
    J’ai honte de mon pays, de ma province et de ma ville.
    Désolé pour mon mauvais français fallait que ça sorte !!!

  121. Je dois poster les mots suivants!

    ON s’attaque à la population même…nous sommes devenue un état policier…et ça va de pires en pire. Le temps est venu de mettre en action l’article 35 de la charted des droits de L’homme et des citoyens et citoyennes du Quebec.

    Article 35 de La déclaration des droits de L’homme et du citoyen:

    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

  122. Absolument pas d’accord avec vous. Les étudiants sont allés trop loin encouragés (manipulés) par les extrémistes de la CLASSE, les professeurs, les péquistes, les journalistes, les syndicats et autres anti-Charest. Quand on abuse d’un droit, le gouvernement n’a d’autres choix que d’encadrer le tout. Aujourd’hui, je suis fier d’être Québécois. Merci au PM Jean Charest et à toute son équipe pour avoir mis de l’ordre dans ce foutu bordel.

  123. Voila ou ça nous mène, encore des lois, Bientôt sa va prendre un permis et une médaille au cou pour prendre une marche dans la rue! Continuer donc petit mouton à suivre votre Jedi Sith,  »GND the Fist », *Il y à des problème beaucoup plus grand que 1600$*
    - Perdre un année d’salaire pour être fière de briser des vitres, grafigner des autos SA NA PAS D’PRIX!!!!

  124. @DAVID

    Tu serais sur la torture et tu demanderais que ton sort continue. Ça ne concerne plus que les étudiants, c’est une loi qui limite aussi tes libertés. Réveille l’endormis.

  125. L’usurpateur des droits de la personne à parlé: « si tu bouges, je t’assommes », « si tu parles, je te baillonnes » et si « tu oses dire non, je te sanctionnes » etc. etc.

    C’est une des journées les plus tristes que le Québec connaît depuis le coup de force de PET en 1970.
    Tout sera bien tranquille pour la prochaine campagne électorale; aucun regroupement permis.
    Aucune contestation publique contre la dictature qui s’installe au Québec avec l’appui du grand capital, qui pourra achever sa prise de contrôle sur le bien collectif des québécois(ses).

    Aujourd’hui se sont les étudiants qui sont visés, demain se sera tous les travailleurs faisant partie d’un syndicat ou association.

    Si une vraie révolution n’est pas possible ici (car il semble que tout le monde soit pris à la gorge financièrement pour payer ses comptes) un recours collectif par la population du Qc pour demander la démission immédiate de ce gouvernement, n’est-il pas une voie à explorer?????

  126. Le comportement du gouvernement Charest depuis le début de la grève étudiante donne l’impression d’un plan délibérément prévu pour provoquer une crise sociale. Est-ce dans le but d’occulter le fait que le gouvernement va permettre à des entreprises de faires des centaines de millions de dollars avec nos richesses naturelles (Plan nord, pétrole d’Anticosti)? Pas besoin d’être un prophète pour prévoir que la loi 78 va amener des jeunes à commettre des actions illégales voire terroristes qui vont occuper tout l’espace médiatique et justifier auprès d’une population inquiète des mesures encore plus répressives. Ce gouvernement semble être prêt à tout pour être réélu.

  127. Le gouvernement Charest ne comprend que la langue de l’argent ! Il nous en fait encore la preuve ce soir avec le projet de loi spécial qui cherche à museler le mouvement étudiant avec des amendes demesurées. Un gouvernement qui abuse de son pouvoir pour couper le financement des associations alors que son propre financement est plus que douteux et fait l’objet de recours judiciaires. Un gouvernement qui s’active présentement non pas pour sauver la session des étudiants, mais parce qu’il réalise l’ampleur du désastre économique qui s’annonce.La confrontation directe et manifeste ne fonctionne pas avec un tel gouvernement. L’histoire nous apprend lentement qu’il préfère de loin les jeux de coulisses viscieux. Jouons le même jeu que lui: le plus grand pouvoir économique, c’est la population qui le possède, car c’est elle qui consomme. Faisons une grève de consommation ! Limitons massivement et collectivement autant que possible notre consommation de tout genre dès maintenant ! Pour les étudiants particulièrement, ce serait-là une belle façon de faire taire les critiques du gouvernement, reprises par la population, à l’effet qu’ils consomment trop et ne veulent pas payer pour leurs études !

  128. Le gouvernement Charest ne comprend que la langue de l’argent ! Il nous en fait encore la preuve ce soir avec le projet de loi spécial qui cherche à museler le mouvement étudiant avec des amendes demesurées. Un gouvernement qui abuse de son pouvoir pour couper le financement des associations alors que son propre financement est plus que douteux et fait l’objet de recours judiciaires. Un gouvernement qui s’active présentement non pas pour sauver la session des étudiants, mais parce qu’il réalise l’ampleur du désastre économique qui s’annonce.La confrontation directe et manifeste ne fonctionne pas avec un tel gouvernement. L’histoire nous apprend lentement qu’il préfère de loin les jeux de coulisses vicieux. Jouons le même jeu que lui: le plus grand pouvoir économique, c’est la population qui le possède, car c’est elle qui consomme. Faisons une grève de consommation ! Limitons massivement et collectivement autant que possible notre consommation de tout genre dès maintenant ! Pour les étudiants particulièrement, ce serait-là une belle façon de faire taire les critiques du gouvernement, reprises par la population, à l’effet qu’ils consomment trop et ne veulent pas payer pour leurs études ! Et pour le reste, ce serait une façon pacifique de retrouver notre liberté.

  129. indépendemment des étudiants comment un gouvernement qui n’a que 24% des citoyens peut t il imposer une loi semblable….moi je crois que les Québécois majoritairement vont rejeter ce gouvernement qui en fait ,fait du Québec un étât policier….c’est tout simplement une loi qui concerne les prochaines élections…..mais mais ils vont avoir des surprises durant ce 35 jours d’élection….merci de me lire

  130. J’ai 39 ans et je goûte aujourd’hui pour la première fois de ma vie au totalitarisme.

    C’est dégueulasse et je ne veux plus jamais en manger.

  131. J’ai pris un peu connaissance de la nouvelle loi, il y a quelque chose qui m’intrigue, une idée qui me chicotte : sachant que la commission Charbonneau commence mardi et étant donné que le parti Libéral sera peut-être mis en cause; maintenant, notre droit de démontrer notre mécontentement collectif est enchaîné. Même si la commission dévoile un problème majeur de corruption au provincial, personne ne pourra descendre spontanément dans la rue. Si on pousse le raisonnement à sa limite extrême (juste pour le fun), avant de perdre le pouvoir, ce gouvernement peut vendre le Nord aux Chinois ou imposer des forages et on ne pourra pas lever le petit doigt en même temps si on est plus d’une dizaine, toutefois on pourra continuer à chialer chacun dans notre coin…

  132. @bibi c’est vous qui êtes mal informée: les articles 489,490 sont beaucoup plus restreints que l’article 29 ET cette loi ne comporte pas de mesures totalitaires et anti-constitutionelles comme l’article 16!!!
    Relisez donc ceci deux trois fois:
    http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/Charte/page-1.html
    Et une quatrième fois avant votre prochain vote!

  133. De partout à travers le Québec il faut se mobiliser contre cette loi anti démocratique! Levez vous peuple Québecois il est temps de faire entendre au Gouvernement Charest qu’il est allé trop loin avec cette loi!!! Que vous soyez pour , contre ou neutre le conflit étudiant, le débat n’est plus là , il est en notre devoir de sauver notre démocratie chèrement gagné au fil des années. Il est temps que toutes les générations, baby boomers, x, y et autres se soulèvent le 22 mai prochain pour faire entendre au gouvernement que nous ne vivons pas dans un pays totalitaire et leur rappeler que s’ils sont au pouvoir c’est parce que c’est le peuple Québecois qui les ont élu! (Malheureusement…)Que vous soyez rouge, vert, blanc, rose ou toute les couleurs de l’arc en ciel, Unissons nous car c’est dans l’unité que nous feront avançer notre société et non la faire reculer. Que vous soyez de gauche, de droite, indépendantistes, libéraux, péquistes, caquistes ou tout autre parti politique, il faut sauver notre démocratie. Aux groupes sociaux qui se voient leur budget coupé de moitié ou plus et même coupé à 100% ,il faut se joindre à nous le 22 mai prochain car c’est ensemble, en tant que peuple unis et solidaire que nous nous opposerons massivement à se projet de loi matraque qui éteint notre liberté d’expression mais de grâce, ne restez pas chez vous en vous disant que que ça ne vaut pas la peine et de baisser les bras car il y a toujours de l’espoir et la victoire pour un peuple uni et solidaire, levez vous et faites vous entendre!!!!!

  134. Il est incontestablement douloureux de constater que même les pays qui se déclaraient appartenir à la démocratie ne le sont plus,et pourtant ils ont été les premiers à signer la charte des droits de l’homme.Cette loi aussi draconienne vise le musellement de l’élite pour mieux agir dans l’impunité.Nous vivons dans un monde ,ou dire les vérités crues est un délit de lèse majesté puni par la loi.Souffre et tais toi!!!

  135. Je suis atterré. Moi qui pensais que ce genre de loi viendrait d’abord de Harper.

    Est-il possible que Charest se sente tellement acculé pour réagir ainsi ?

  136. Maintenant que les détails du projet de loi sont connus, il est sidérant de penser que la présidente de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) et la présidente de l’Université du Québec étaient aux côtés du premier ministre pendant sa conférence de presse d’hier. Les recteurs cautionnent-ils la dérive répressive du gouvernement ???

  137. Je ne sais plus quoi dire, quoi penser, je suis dépassé. Pourtant je suis bien réveillé, ma tête me dit que ce que je lis est bien réel, qu’il y a vraiment un tel projet de loi devant l’Assemblée Nationale, ce n’est pas mon imagination mais je doute encore de mon état conscient. A moins que je sois en train de prendre conscience que je suis dans …la MATRICE ? Ah non…non…

  138. Ce projet de loi tue la démocratie. Voilà un état policier puisque tout rassemblement de 10 personnes et plus doit être approuvé par les corps policiers. C’est un déni très grave des libertés fondamentales. Je demande aux organismes politiques, sociaux, économiques, juridiques et communautaires de prendre le leadership de convoquer à Montréal et dans d’autres villes du Québec de grandes manifestations. La Ligue des droits et libertés du Québec devrait chapeauter le tout très rapidement en convoquant les citoyens à manifester leur réprobation. Quant une dictature se montre le bout du nez, il faut une réaction monstre et paisible. Beaucoup de citoyens attendent cette convocation pour se manifester. C’est un rendez-vous avec l’histoire.

  139. Welcome to the NEW WOLD ORDER !!!!! REveillez vous donc que toute polique la sa change rien !!!!

  140. @Ricardo1999
    Dans votre énumération, vous avez oublié ET, Raël et le chien de mon voisin. ;-)

  141. On applique au Qc la loi du Nouvel Ordre Mondial. Nous sommes dans le même train que les autres.
    Wake Up québécois…

  142. Faut-il désormais jouir de l’immunité parlementaire pour porter sans risque le carré rouge ou le carré blanc ou le carré vert?

    Le maire de Montréal exigera bientôt des manifestants qu’ils se démasquent. L’État policier québécois vient, lui, d’obtempérer.

    Combien n’ont pas compris que le droit à la dissidence doit rester une vue de l’esprit?

  143. Le but, à mon avis, est exactement de jeter de l’huile sur le feux pour que ça explose fort, très fort. Ensuite, il ne restera plus qu’à attendre que Harper débarque faire le ménage et la job sale. Une fois de plus, Charest est mort de rire car il sait très bien que c’est le Canada qui va se retrouver avec le problème tôt ou tard. Une pierre deux coup car ça va aussi permettre, dans l’opinion public général, de démontrer que le Canada est là pour nous, pauvres citoyens pris en otage. Si la tendance se maintient, je prévois donc une intervention fédérale d’ici 60 jours…et j’espère sincèrement que ça n’arrivera pas. C’est vraiment triste de voir où nous en sommes pour une question d’argent, ce n’est pas un débat pour sauver des vies humaines depuis 3 mois, mais bien pour une question d’argent et de frais de scolarité. Les étudiants en grève ont commis une grave erreur en ne voulant pas négocier une simple diminution des frais de scolarité, pour commencer. Ils veulent tout maintenant et c’est une position qui ne laisse aucune place à la discussion, aucune ouverture de leur part. 75% sur 5 ou 7 ans, c’est absolument inconcevable, qu’on se le disent. Mais une négociation qui aurait permis de repartir avec 30% d’augmentation sur 5 ans aurait été une énorme victoire et n’aurait pas empêché les étudiants de continuer à travailler pour mettre en place des solutions solides dans le but ultime d’obtenir la gratuité scolaire. La balle est donc dans leur camp et ce, depuis longtemps. Aucun chef d’état au monde n’accepterait de plier sous le chantage de manifestants qui ne veulent pas discuter. Ils sont donc les uniques responsables de la situations actuelles à trop vouloir tout maintenant plutôt que de négocier et de faire avancer leur cause.

  144. Échéance d’application du projet de loi juillet 2013.
    Mission accomplie pour Charest, l’idée est toujours de gagner les prochaines élections en divisant les Québécois et en encadrant les msnifestations de telle sorte qu’il pourra faire sa campagne sans problème. Les actions de Jean Charest ne vont pas se terminer il veut garder le pouvoir à tout prix.
    Il n’a pas perdu la raison il sait très bien ce qu’il fait.
    Contrôle sur la nomination des juges commission Bastarache.
    Contrôle de son parti politique via un mode financement pour le moins nébuleux.
    Contrôle des citoyens les empêchant de s’exprimer
    Utilisations des forces policières pour s’assurer
    que les gens surtout les étudiants soient arrêtés et payent les amendes ou aillent en prison.
    Machiavel peut aller se rhabiller.

  145. Honte à John James Charest,
    Honte à à Courchesne
    Honte à tous les député s libéraux qui vont voté cette loi aujourd’hui.
    Honte d’une même voix
    Il est certain que vous allez passé à l’histoire.
    Vos enfants auront honte de vous.

  146. maman,apportes mes gravols….

  147. Je crois qu’il est temps de faire un vrai boycott: Je ne mets plus les pieds dans une SAQ tant que ce gouvernement est au pouvoir.
    Qui me suit? Votre foie et votre portefeuille en seront les premiers bénéficiaires.

  148. A moins que ce soit une tactique pour détourner l’attention publique de l’enquête sur la Construction. Je crois que M. Charest devrait être démis de ses fonctions immédiatement!!!

  149. Projet de loi C-38 à Ottawa et projet de loi 78 à Québec: même dérive inspirée du néo-libéralisme, comme si quelqu’un, quelquepart avait réussi à « regénérer » la race des mammouths, ce grand éléphant fossile du quaternaire. Un recul démocratique de quelques millions d’années….C’est beaucoup!!

  150. Ce n’est pas la fin des haricots…mais, heureusement la fin des Libéraux.

  151. Il reste le crime par la pensée… et encore.

    Jean Charest a divisé le Québec en droite-gauche. Finie la division fédéraliste-souverainiste. Son but est de gouverner en divisant, pas en unissant. La méthode Harper-Bush

  152. M. Lagassé (13/9h25)

    M.Charest est conservateur avant d’être libéral. Je ne suis donc pas du tout surprise.
    Je ne crois pas qu’il se sente acculé car il a le pouvoir majoritaire, au contraire tout a été calculé depuis longtemps. Stratégie ou cirque…c’est désolant.

  153. voilà le conservateur qui refait surface à la face de M. Charest. Régner seul et en maître. Nous dirigeons nous vers une politique de dictature.
    S.v.p. M.Charest faîte une place dans votre agenda et rencontrer donc, vos politicien de demain.
    Vous attendez de revivre les année 70 en 2012.

    Vous devriez revoir vos classes juridiques. Vous enseigner très bien l’abus de pouvoir.
    Voilà pourquoi vous ne voulez pas d’une enquête publique sur la construction.Vos talents de dictateur vous éviterons d’y être mêler comme aujourd’hui vous avez laissé porter le fardeau de l’echec de la négociation à votre ministre. Et mettrez encore votre tête dans le sable en envoyant au front une autre ministre qui prendra le blâme de cette loi maudite sur son c.v.

  154. Le New World Order est arrivée! Le gouvernement des Libéraux est en train d’inciter tout un peuple à la révolution avec des actes aussi irréfléchis que ce qu’il fait avec ce projet de loi odieux. Il faut se lever et protester contre ce genre de loi et ne pas abdiquer… « On a le gouvernement que l’on mérite. » Dure à croire mais les Québécois ont voté pour ce gouvernement.

  155. Je n’aurais jamais pensé que le Québec vivrait une telle situation un jour. Qu’on soit d’accord ou non avec la hausse des frais de scolarité, la façon dont le gouvernement a géré cette crise est inacceptable. Je n’en reviens pas qu’on s’attaque ainsi à des étudiants alors que le gouvernement a démontré beaucoup plus de « flexibilité » dans sa façon de gérer la corruption…

    Pour moi, le 18 mai est la Journée nationale du drapeau noir.

  156. Devant l’inacceptable de la violence de vos manifestants vous ne vous êtes pas opposée, devant l’intimidation généralisée des boycotteurs à l’endroit de leur camarade vous ne vous êtes pas opposée, devant l’intransigeance des portes-paroles des manifestant vous en avez fait des icônes d’ouverture d’esprit alors que celle-ci conduisait droit dans l’impasse… vous qui clamez haut et fort votre droit d’association et de manifestation vous prétendez que cette Loi n’est pas digne de vous… en fait elle est pour vous et votre fin de non recevoir de l’État de droit et le gros bon sens que la population dans sa vaste majorité a su garder.

  157. Une loi inique! Quelle honte! Une seule façon de revenir à la raison dans ce pays : mieux choisir nos gouvernants. Avant tout, ils devront être honnêtes, sincères, humains et animés d’une grande sagesse. Pas compliqué, aujourd’hui, un seul candidat possible.

    Léo Bureau-Blouin pour premier ministre!

  158. Il y a toujours un premier pas vers l’horreur… et ça c déjà produit!
    Je supplie la population du Québec de ne pas fermer les yeux!

    « First they came for the communists, and I did not speak out because I was not a communist;
    Then they came for the socialists, and I did not speak out because I was not a socialist;
    Then they came for the trade unionists, and I did not speak out because I was not a trade unionist;
    Then they came for the Jews, and I did not speak out because I was not a Jew;

    Then they came for me – and there was no one left to speak out for me. » du pasteur Martin Niemöller sur l’inactivité des intellectuels allemands lors de la montée du pouvoir Nazie.

  159. je ne pensais pas que rendu à 62 ans je vivrais un Québec qui se meurt avec cette loi qui n’a aucun, aucun mais aucun bon sens !!! Je trouve très très triste de vivre pareille situation anti-démocratique !!!

  160. Odieux!! Scandaleux!! Incroyable… mais vrai! J’en pleurerais de rage! Je peux saisir les motivations mesquines et à courte vue des individualistes égocentriques qui veillent à leur nombril et rien d’autre mais les autres? Tous les autres? M. et Mme tout le monde, les « gagne-petit » et ceux qui ne gagnent rien, ceux qui suent et qui n’en finissent plus depuis des décennies, ceux qui se sont battus pour sortir de la grande noirceur, ceux qui ont rêvé un Québec à partager équitablement entre tous ses citoyens, ceux qui sont passés de la classe « moyenne » à la classe pauvre (et ceux qui ont fait l’inverse), tout ce beau monde, qu’est-ce qui l’empêche de voir clair? La peur? La lâcheté? Le p’tit confort confortable? Qu’est-ce qui les tient derrière ce gouvernement qui déraille carrément?
    JE NE COMPRENDS PAS!!! J’en suis rendue à jauger les gens dans la rue, fière de porter mon carré rouge mais aussi parfois (je l’avoue) craintive des réactions. Mais je m’inquiéte probablement pour rien de cette frange sociale car tout ce qu’elle désire c’est la sainte paix, pour pouvoir continuer à se promener les yeux fermés « ben durs » en profitant allègrement des petits bonbons surettes distribués à ceux qui se taisent et passent tout droit s’il y a quelque chose d’inacceptable à contester.
    Non, je ne comprends pas et je suis de plus en plus en colère et inquiète de ce que je vois, de ce que j’entends de ce fichu gouvernement et de ses adeptes.
    Dernièrement, moi qui toujours cru que je vivais dans le meilleur pays au monde, je me suis surprise à me dire: « où est-ce que je pourrrais bien aller vivre? Parce que je ne me reconnais plus dans ce que je vois, dans ce que j’entends.
    J’ai 59 ans… et j’ai la nausée. J’étais dans la rue le 22 avril avec des millers d’autres, alors je ne suis pas la seule à penser ce que je pense! Mais merde! Qu’est-ce qu’on attend pour se lever tous ensemble et crier haut et fort: NON1 ÇA SUFFIT!

  161. @ Yvonlafrance : vous dites que «indépendemment des étudiants comment un gouvernement qui n’a que 24% des citoyens peut t il imposer une loi semblable». Je vous réponds ceci : comment pouvez-vous considérer que, du 1/3 des étudiants qui ont continué le boycott, seulement 4% et parfois moins (87 personnes sur 3500)ont décidé de voter pour continuer la grève et ont réussi parce qu’ils ont pris des subterfuges tels que le jour (un vendredi soir) et un vote à main levée et l’intimidation de ceux qui veulent continuer leurs études; tout cela vous semble plus démocratique que 24% (et je ne suis pas libéral)qui ont voté libéral. Le vote à une élection est fait de façon secrète et, en 2008, 57,8% des citoyens se sont rendus dans les bureaux de vote.

    Je considère que le non respect des injonctions émises par des juges est inacceptable. Et je suis d’avis que le gouvernement a trop attendu avant d’agir comme il le fait maintenant.
    Quand à Pauline Marois, elle s’occupe de la faible minorité des étudiants et non de la majorité qui a continué d’étudier ou qui était contre le boycott. Elle n’est pas faite pour être premier ministre car ce ne sont que ses préférés qui seront bien traités en regard de la majorité des citoyens.

  162. Aurai-je encore le droit de porter mon carré rouge ??? Relisons .. Thoreau
    sur la désobéissance civile et prenons nos responsabilités.
    Il nous faut ensemble rétablir la paix non pas dans l’ordre mais la Justice. ………..Paix dans l’ordre = tyrannie
    Paix dans la Justice = Démocratie.

  163. C’est le boutte du boutte d’à marde!

  164. Inévitablement pour régler un différent les deux parties impliqués devront s’asseoir à la même table et en venir à une entente.
    Il me semble que dans le cas présent le gouvernement a perdu une belle occasion de démontrer son leadership. Mais en a-t-il?
    La réponse est évidente: non.

    Il aurait été si facile de sortir de l’impasse sans faire de perdants. Pour le gouvernement il aurait suffit de proposer que les étudiants paient leurs cours après leurs études seulement. Cela aurait permis à ces derniers de se consacrer totalement à réussir leurs cours.
    C’est juste une idée comme ça de la part d’un homme de 66 ans qui a vécu 1969 et 1970.

    Concernant la loi 78 proprement dite j’ai honte de mon gouvernement. Mais ce genre de gouvernement est probablement ce qui arrive a une population participant si peu aux élections.

    Vive la démocratie! La vraie pas celle des gros bras.

    S’il y a une manifestation de masse d’organiser j’en ferai partie avec plaisir.

  165. On dirait que cette loi a été rédigé par Paul Desmarais.

  166. Cette loi spéciale va aussi couvrir la twittosphère et il y a aussi la clause Gabriel Nadeau Dubois.

    Le gouvernement du parti libéral, par le parti libéral, pour le parti libéral doit être remplacé par:
    Le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ne saurait être effacé de la terre..
    Abraham Lincoln.
    et j’ajouterais ..du Québec

  167. Le port du masque étant désormais interdit, qui verrons-nous quand le Premier sinistre (Sol) ôtera celui de J.J.C.? Duplessis?

  168. Tout ceci est ridicule, autant du coté du gouvernement que du coté des étudiants. Aucun des deux camps ne respecte la démocratie et aucun des deux camps n’a réellement placé les valeurs d’égalité et de justice en avant plan dans leur combat.

    Honte à tout ceux qui y auront pris part (pour ou contre peu importe).

  169. Tous ensemble générons un mouvement afin que cette loi soit connue comme la « Loi Charest » et qu’elle lui colle à la peau et à sa réputation.

  170. Et durant l’application de cette loi, Charest dictera de faire des élections, personnes ne pourra le contester, La CAQ le coq qui imite son maître conservateur est aussi coupable que le PLQ de faire des habitants du Québec des révoltés en puissance qui justifieront de par leurs actes l’intervention de l’armée de Harper…

  171. Je pense que les leaders étudiants sont en train de donner une leçon de démocratie à toute la classe politique. L’un d’entre eux, Léo Bureau-Blouin, a le bon sens et l’autorité morale pour faire un meilleur premier ministre que ce qui hante le Parlement de Québec présentement…

  172. Hé, les gauchistos-séparatistes…pas contents de la loi?

    Votez pour le Parti québécois de Pauline Marois et elle abolira la loi et les casseurs anarchistes pourront revenir tranquillement dans les rues de Montréal.

    Voilà!

    Suffisait d’y penser.

  173. J’ai rêvé en cette première nuit de cauchemar, un rêve à moitié éveillé, que cent mille étudiants défiaient volontairement cette loi, qu’ils marchaient illégalement vers l’hôtel de ville de Montréal demandant d’être arrêtés pour outrage. Je rêvais d’une nouvelle internationale annonçant
    que cent milles personnes ont été entassés dans le stade olylmpique en attendant la construction de prisons adéquates et d’un procès à venir.
    Je rêvais que je vivais une réalité qui me rapprochait de la loi des mesures de guerre.

  174. J’imagine déjà les policiers avec leur matraque, envahir les corridors des Cégeps et des universités, et faire le guet devant les salles de cours… Ça commence à ressembler à un état totalitaire, peut-être pire que ceux que connais…

  175. Si je reçois une amende en vertue de la loi 78, je dirai que c’est M. Jean Charest lui même qui m’a encouragé à commettre cet acte. Oui, je dois défendre mes droits, et si Charest coupe dans mes droits et libertés, il est le premier responsable de ma révolte et il est donc passible d’amende selon ma vision des choses!

  176. J’ai suivi les débats en partie au parlement c’est une loi inqualifiable! Une loi produite contre les libertés et relié à un agenda électoral entre août et octobre.

    La fin justifie les moyens pour les libéraux.

  177. Il nous faut notre constitution. Pour le moment on est obligé de niaiser avec la cour suprême du Canada pour ces cas majeurs d’anti-démocratie. Charest « s’essaye », c’est le propre des gouvernements fantoches qui travaillent pour d’autres que la Nation. Car en ce contexte ça prend des « agents » qui comme lui n’ont aucun culot ni scrupule (le contexte du pouvoir fédéraliste québécois qui travail d’abord pour les intérêts des colonisateurs, avant de travailler pour l’intérêt de la Nation).

  178. Créer des problèmes, puis offrir des solutions

    La strategies………

    La methode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

    Mai’s cette fois le probleme c’est que le publique n’a pas mordu.

    Thierry
    Calgary Quebecquer

  179. Lorsqu’un gouvernement n’a plus l’autorité morale pour gouverner, il serait sage de déclencher des élections. Sauf que la sagesse ne s’applique pas dans immoralité… alors on passe une loi matraque….

  180. Charest a réussi à nous réveiller et à allumer la nouvelle génération. Dans le fond à moyen et à long terme c’est magnifique…

    John James y va pour le cour terme et il sera perdant .À jamais nous serons délivrés de ce parti corrompu.

    Vive le Québec libre.

  181. Je suis convaincu que les associations étudiantes vont former un partit politique sous peu afin de pouvoir affronter légalement et devant la place publique le Fédéral pour les prochaines élections!

    Légalement je ne voit rien qui ne les empêche, loi 78 ou pas!!!

    On verra bien leur stratégie, à savoir ce qui se passera! :O)

  182. La suite logique de jjc. Avez-vous vu ou est rendu le québec depuis qu’il a présidé le camp du non en 1995 avec l’aide de ses amis fédéralistes le Québec ne cesse de s’enfondre et resemble de plus en plus à un petit village du Canada profond, un mensonge attend pas l’autre. Il achete tout ce qui peut en sement aux quatre vent l’argent des fonds public, question de corrompe le vote. On achete les electeurs comme il achete un hot dog. Ça fait dur en tabarouète.

  183. Les étudiants nous coûtent 10 millions de temps supplémentaire de policiers et autres fonctionnaires, ils font des millions de dommage à la propriété privée, font perdre des revenus à un grand nombre de citoyens, ce n’est pas grave, il faut les laisser faire selon J.F.L. Les profs les encouragent, ils donneront leurs cours en temps supplémentaire. Ils feront couler ceux qui n’ont pas appuyé les mutins.Khadir et ses sbires encouragent à mots cachés la désobéissance civile. Beaucoup d’étudiants se cachent lâchement derrière des masques pour commettre des actes de vandalisme, etc.etc.

  184. Enfin, un gouvernement qui a le courage de mettre au pas cette gang do lologues qui s’imaginent tout savoir. Savent-ils, ces ignorants que l’instruction gratuite qu’ils préconisent coûtera cher aux étudiants qui seront sur le marché du travail dans quelques années et qu’elle gonflera la dette collective.

  185. À quand une loi spéciale contre les politiciens corrompus?

  186. Le conservateur Charest revient a la surface!! Nous méritons tous ce qui nous arrive, plus personne ne veut s’impliquer a part si ca le touche personnellement, ne croyez pas que Marois va changer tout ca, c’est juste une opportuniste qui veut le pouvoir, cette greve étudiante aurait durée trois jours si tout le monde étaient sorti et paralysé la province pour montrer qu’ils en ont pleins le cul de cette province corrompu!!!……….impliquez-vous pour changer ce Québec

  187. Faites-vous taper dessus et/ou intimider par vos étudiants, mais de grâce, ne prononcer JAMAIS des mots comme frais de scolarité, grève, moyens de pressions ou carré!

    Heureusement, mon chum est très grand, très gros et il parle très fort!! Je ne crains pas trop pour lui!

  188. @Paul Lafrance: Le mouvement étudiant n’a jamais demandé plus d’argent des contribuables, mais au contraire une rationalisation de certaines dépenses (publicité, facultés satellites, salaires des recteurs qui ont explosé ces dernières années, etc.), une meilleur gestion des investissements déjà présents dans le système.

    En ce qui concerne les coûts associés à la grève, toute grève entraîne des coûts, c’est ça l’idée d’une grève! C’est ça, le moyen de pression! Le problème ici est que cette grève coûte très chère parce que le premier ministre refuse de négocier avec les grévistes pour enfin y mettre un terme.

  189. Va-t-on avoir des prisonniers politique au Québec ???

  190. @ Benton (# 180):

    Pas l’autorité morale??

    Au dernier sondage, 68% des Québécois et des Québécoises APPUYAIENT Jean Charest…

    S’il y avait des élections, le Parti Libéral, gardien de la loi, de l’ordre et de notre sécurité l’emporterait haut la main.

    Tant qu’à vous, si les anarcho-casseurs vous manquent, vous pourrez toujours voter pour auline Marois. Elle abrogera la loi et ces casseurs reviendront alors saccager nos villes.

    Bravo!

  191. La grève coûte cher mais à qui la faute? Grasse aux étudiants on relève la tête enfin pour exiger se qu’ils nous prennent depuis vingt ans :nos acquis sociaux. Gignac Moreau Dutil Charest et cie n’ont toujours pas compris que l’on exige plus de démocratie plus de transparence. On veut mettre fin à cette corruption qui gangrenne nos institutions et que seul les journaliste mettent à découvert. On veut vivre enfin sur une planète complètement verte en harmonie avec la nature Pour le reste le rêve d’un Québec libre se dessine !!!!!!

  192. À tous ceux qui cite la loi I-13.3 « Loi sur l’instruction publique » (Commentaire 22 et 81 ewntre autres):

    J’aimerais simplement vous préciser que cette loi n’est applicable que pour les niveaux Primaire et Secondaire. Les CÉGEPs et les universités ne sont pas régis par cette loi.

    De plus, il est important de préciser que selon la loi A-3.01 « Loi sur l’accréditation et le financement des associations d’élèves ou d’étudiants », seul les établissements d’enseignement collégial et universitaires ont la possibilité d’avoir des associations étudiantes et que ces associations existent pour défendre les intérêts de leurs membres.

  193. Et si, conséquence de ses actes, Charest commet un suicide politique, et qu’il entraîne son parti avec lui, on appelle ça comment? un particide?

    … Malheureusement, ça ne prend pas effet tout de suite.

    En y repensant, l’idéal serait un «particide passé» !

  194. Une grande finale pour un long scénario corrompu: des élections déclenchées le 21 mai et la suspension des travaux de la Commission Charbonneau le 22. Avec Charest à Québec et Harper à Ottawa, nous n’avons vraiment plus rien à envier aux dictatures africaines.

  195. Ils ont oublié la loi pour les corruptions politiques! Charest, 1 million $ d’amende chaque fois que tu jettes notre argent par les fenêtres…

  196. Comment pouvez-vous affirmer que les associations étudiants votent légitimement une grève?

    Vous voulez un cas de figure démontrant à quel point est illégitime de la démocratie étudiante. Je vous invite à vous informer sur la problématique entre l’association étudiante départementale de droit et l’association facultaire de sciences politiques et droit de l’UQAM dans le cadre de ce conflit. Allez lire les Chartes avec des procédures farfelues de reconsidération au 2/3. J’espère que cela vous fera changer d’avis sur la légitimité des votes de grève.

  197. Stop …. on mélange tout . La loi a du être passée pcqu’il y a eu abus de la part des grévistes ! Pourquoi est-ce que ceux et celles qui voulainet aller a leur cours ont-ils été intimidés? C’est drôle mais personne ne parle de ces conséquences morales qu’ils ont subis en plus de ne pouvoir terminer leur session . Quand il y a une grève de la construction et qu’il y a intimidation , on parle de ceux qui se font brasser et intimider et des mesures répressives se prennent . Mais la, pcque ce sont des  »étudiants » ben non c’est correct qu’ils fasssent leur grabuge et qu’ils en intimident d’autres……. Je dois faire parti des imbéciles qui ne comprennent rien mais moi ce que je vois c’est des leader étudiants qui se cherchent une job au gouvernement , sauf que quand ils en seront la ,ce seront eux qui feront des lois de répression et la …. ce sera correct !!! Chers étudiants contestataires , je vous souhaite de gagner en maturité et de réécouter toutes vos entrevues , vous y trouverez vos propres contradictions . Je me demande comment vous ferez quand vous serez sur le marché du travail et que vous devrez suivre les directives …. surement que vous ferez la grève de nouveau car vous vous sentirez brimés.Bon chemin de vie .

  198. Je souhaite que cette génération garde ces événements en tête pour longtemps.
    Qui sait, peut-être que l’histoire retiendra que John James Charest aura été le fossoyeur du PLQ?

  199. @Francois 1

    Si 68% des Québécois appuient Jean Charest, il est plutôt stupide qu’il ne déclenche pas des élections…. à moins que la stupidité soit du côté de celui qui croit que 68% des Québécois appuient Charest !!!!

  200. C’est effectivement une loi extrêmement dangereuse. Et à tous ceux qui disent n’importe quoi sur les associations étudiantes , sachez que dans les Cégeps, la très grande majorité des assemblées générales auraient des leçons à donner au gouvernement en termes de démocratie! J’ai été témoin de leurs procédures, et personne n’a de leçons à leur donner! Cessez de médire ou de faire d’exceptions la règle! C’est de la médisance et du mépris!

  201. Comment Jean Charest peut-il être encore capable de rester au pouvoir? Son ego est plus grand que lui. L’être humain dans sa médiocrité!

  202. Libaaaârté!

  203. C’est ce que la gauche répond quand des gens de droite parlent de liberté (libaaaârté!). Ça fait du bien de vous rendre la pareille :-)

  204. Jean Charest vient de remporter les prochaines élections. Félicitations.

  205. J’ai une auto qui peut rouler à 160km/h. Je réclame la liberté de rouler à cette vitesse n’importe où et n’importe quand. Les raisonnements de certains boycotteurs sont dignes de ceux des enfants de trois ans. Avez vous pensé que vos agissements et vos arrestations peuvent compromettre vos chances de dénicher de nombreux emplois une fois vos études terminées? Si vous voulez l’instruction gratuite à tous les niveaux, élisez un gouvernement socialiste à la Khadir et vous serez ensuite dans la m….. pour le restant de vos jours. Vous serez heureux, il n’y aura plus de riches, tout le monde en pauvreté égale, mais évidemment, beaucoup de choses gratuites pour les amis du Parti.

  206. @ Benton (# 203):

    Jean Charest n’est pas l’opportuniste que vous pensez…

    Voilà!

  207. Lundi le 21 mai 2012

    Ce mot pour Jean François Lisée qu’il faut remercier ici d’avoir bien voulu rediriger les lecteurs de l’Actualité sur le Blogue de Julien Maréchal.

    Les textes que je propose sont peut-être un peu longs compte tenu que de nos jours trop de gens exigent qu’on leur explique le Monde en deux mots, comme sur Twitter et aussi Facebook.
    Qui sont par ailleurs d’excellents endroits pour comprendre le Monde dans lequel nous vivons.

    Mais bon tout le monde et son père ne sont pas nécessairement géniaux au point de pouvoir en quelques raccourcis, expliquer à ceux que la lecture indispose, des problématiques aussi complexes que celle qui nous touche tous nous les Québécois, depuis plus de 3 mois que la contestation dure et dure encore.

    Place maintenant aux esprits pondérés puisque les gouvernements en place perdent la tête et crient haut et fort leur impuissance qui trouve sa source dans leur irresponsabilité. On se demande pourquoi on les paye ces gens-là ?

    Ce qui se passe dans nos rues, dans nos journaux, dans les médias sociaux mérite qu’on s’y attarde.
    C’est ce que je fais en y apportant ma modeste contribution et en tâchant d’y voir clair.

    Le calme reviendra un jour et il y aura des comptes à rendre.

    Bonne lecture

    Julien Maréchal

  208. C’est parfait une loi de la sorte. Que voit-tu de pas correct à cette loi. C’est une loi pour éviter le grabuge…

  209. Jeudi soir, j’ai écrit ce seul commentaire: » Poutine va venir prendre des cours de Charest »! Je persiste et signe. Pourtant j’avais 20 ans en 70. J’en ai vu des aberrations! Mais ce conservateur importé d’Ottawa, seul sur son trône, pour être « couronné » roitelet libéral au Québec, avec ses bouclettes digne de notre « vieux » P’tit Jean-Baptiste » se croit peut-être sincèrement investi d’une Mission Suprème? Au Moyen-Âge, on traitait ces « fous du roi » avec respect, au moins une fois par année lors de la fête des fous.

  210. Dans La Légende des siècles,(XXXIII, 2, 5) Victor Hugo a écrit « Voilez-vous cieux! On voit le droit hors de la loi et la justice hors du juge! »

  211. « Big Brother gouverne désormais le Québec ». Et ça c’est parce que pendant ce temps personne ne parle des lois ultra abusives que les conservateurs nous passent en sifflant dans le… dos.

  212. L’excès de langage n’a pas d’âge! Il discrédite autant chez l’étudiant que chez le journaliste-libre penseur-philosophe-politicien indépendantiste. Je n’aime pas l’actuel gouvernement moi non plus, mais ce n’est pas une raison pour perdre toute lucidité.

  213. On devrait se questionner sur la validité de la loi 78 , celle-ci ayant été voté par un gouvernement controlé par le crime organisée.

  214. Liberal ?
    Libre de se taire !

    Bravo

  215. Quelqu’un m’a dit un jour: « il n’y a que les inutiles qui sont prêts à mourir pour des principes ».
    Je l’ai revu hier et en ce temps de crise sociale, je lui parle encore, je suis toujours son ami, son frère, son concitoyen, son voisin, son compatriote….