Le féminisme vu par les banques d’images

Selon des banques d’images, le féminisme se résume à une femme nue avec des gants de boxe.

par

Êtes-vous féministe ? Oui ? Non ? Peu importe. Une brève recherche de photos dans une banque d’images (iStockphoto, Shutterstock) avec les mots-clés «femme», «carrière» et «féministe» vous renvoie des résultats tellement absurdes que l’on ne peut rien faire d’autre que s’étonner (au bas mot).

À L’actualité comme ailleurs, il nous faut illustrer les articles que nous vous proposons. Pour cela, les banques d’images sont des ressources très utiles puisqu’elles ne sont jamais à court de solutions. Mais il s’agit d’un monde dont vous n’avez probablement pas connaissance et où le bizarre côtoie le ridicule (la plupart du temps).

Lassé des photos que des banques d’images avaient à offrir en lien avec les femmes au travail, The Cut, le blogue mode du New York Magazine, a décidé d’en créer un diaporama. Auparavant, d’autres médias avaient montré que, selon ces banques d’images, les femmes ont beaucoup de difficulté à boire de l’eau, alors que les hommes sont pris de fous rires en mangeant de la salade de fruits.

Bien sûr, le féminisme n’est pas un concept facile à illustrer. Mais une chose est sûre, il ne se résume pas à une femme nue avec des gants de boxe. Exemples.

Mot recherché par The Cut : «féministe». Résultat : une femme prête au combat, tantôt nue, tantôt sexy.

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Mot recherché par The Cut : «femme active». Résultat : une femme avec une montagne à escalader, une autre au bord d’une falaise, et une autre en difficulté avec la technologie.

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Mots recherchés par The Cut : «femme active», «féministe» et «femme qui a un rapport positif avec son corps». Résultat : des femmes qui mangent des bananes.

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Mots recherchés par The Cut : «girl power» et «féministe». Résultats : des femmes manipulant des outils électriques, dont une utilisant une ponceuse pour parfaire sa pédicure.

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Mot recherché par The Cut : «féministe» et «femme d’affaires». Résultat : des femmes écrasant des hommes.

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Photo © The Cut / New York Magazine

Conclusion : «Si comme ça que le monde voit le féminisme, peut-être que tout ce dont une femme a réellement besoin est sa propre banque d’images», écrit The Cut.

[Pour voir la totalité des 30 exemples choisis par le blogue du New York Magazine, cliquez ici.]

 

2 commentaires à propos de “Le féminisme vu par les banques d’images

  1. On n’obtient pas une thèse (ou un article décent) en entrant trois mots dans un moteur de recherche…

  2. C’est quoi cet article ?

    Il semble que ce soit pour dénoncer les images ridicules associées au féminisme !
    Dénoncer ?
    Ça donne l’impression que c’est pour mousser ces images qui ridiculisent le féminisme
    Des images qui le dénaturent et même qui l’inversent.

    Il y a des fois, lorsqu’on voit des articles aussi crétins,
    je me dis qu’il y en a qui sont bien payé pour écrire et publier des niaiseries.

    Quel impact peut avoir un tel article ?
    À mon avis vraiment rien de positif pour le féminisme.
    C’est un article qui, personnellement, me choque un peu et même pas mal.

    En tout cas !
    Merci de publier mon commentaire.

    Serge Charbonneau
    Québec