Les rendez-vous culturels

Un film sur la vie et l’œuvre de Nelly Arcan, Le songe d’une nuit d’été en plein hiver, et une exposition multidisciplinaire consacrée à Marc Chagall.

par   1
Une scène du film Nelly, réalisé par Anne Émond. (Photo: DR)

Une scène du film Nelly, réalisé par Anne Émond. (Photo: DR)

Nelly: de l’écrit à l’écran

Les films portant sur des écrivains québécois sont rares. Avec Nelly, la réalisatrice Anne Émond, révélée en 2011 par Nuit #1, porte un regard libre sur la vie et l’œuvre de Nelly Arcan, romancière météorique et personnage médiatique controversé, qui s’est enlevé la vie en 2009. Elle aborde son sujet sous quatre traits dominants — l’auteure, l’amoureuse, la putain et la star —, lesquels vont s’entrecroiser dans un portrait où se mêlent biographie et chapitres tirés de Folle, Burqa de chair ou autres textes littéraires d’Arcan. Sensible et cru, formidablement bien écrit, le film nous place au cœur du paradoxe Nelly Arcan, au confluent du désir de plaire et de l’exigence d’écrire.
(En salles le 20 janvier)

***

Des amours imaginaires

Au plus fort de l’hiver, le Théâtre du Trident, à Québec, propose Le songe d’une nuit d’été, grand classique de Shakespeare ici traduit par Michelle Allen et mis en scène par Olivier Normand. Puck, obéissant au roi des fées, verse un philtre d’amour à Lysandre, qui au réveil est entiché non plus d’Hermia, mais d’Héléna, laquelle en pince pour un autre. Tout ça est le point de départ d’une suite de quiproquos et de malentendus amoureux, qui se déroulent au cœur d’une forêt enchantée mais qui, magie du théâtre, en disent long sur la réalité.
(Du 17 janvier au 11 février)

***

Un costume créé par Marc Chagall. (Photo: Museum Associates / LACMA)

Un costume créé par Marc Chagall. (Photo: Museum Associates / LACMA)

La symphonie Chagall

Le Musée des beaux-arts de Montréal présente à compter de la fin janvier Couleur et musique, une exposition multidisciplinaire explorant les liens entre la musique et l’univers de Marc Chagall (1887-1985). Ce serait la première fois qu’on place sous ce thème une expo du célèbre peintre français, ce qui est étonnant étant donné le nombre de ses tableaux y faisant directement référence. Pour la petite histoire, Chagall a baigné dans la musique dès son enfance, dans la communauté juive de Vitebsk, en Russie blanche, et a, sa vie durant, entretenu un lien avec la scène musicale, pour laquelle il a créé costumes et décors, et dont l’un des plus spectaculaires témoignages est la fresque qu’il a réalisée au plafond de l’Opéra Garnier, à Paris.
(Du 28 janvier au 11 juin)

Un commentaire à propos de “Les rendez-vous culturels

  1. Chagall est un peintre russe qui a été naturalisé français beaucoup plus tard dans sa vie. Il n’est pas un peintre français.

    Répondre

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour pouvoir commenter.